Afrikipresse
Afrique

Relations sécuritaires Côte d’Ivoire – Burkina Faso : Tené Birahima Ouattara à Niangoloko pour un nouveau départ

Relations sécuritaires Côte d’Ivoire – Burkina Faso  : Tené Birahima Ouattara à Niangoloko pour un nouveau départ
Publié le
Par
Joel Touré
Lecture 2 minutes

Le ministre d’État, ministre ivoirien de la Défense, était ce vendredi 19 avril 2024 à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, plus précisément à Niangoloko.

Accompagné d’une forte délégation, Tené Birahima Ouattara s’y est rendu pour rencontrer son homologue burkinabè, le ministre d’Etat Kassoum Coulibaly.

Selon nos informations, les deux ministres d’État en charge de la Défense dans leurs pays respectifs, ont fait le point de la situation sécuritaire au niveau de la frontière Nord. 

Et ils ont également abordé les derniers développements qui secouent et polluent les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, notamment l’arrestation et la détention de part et d’autre, de militaires, gendarmes et ainsi que des VDP.

À l’issue donc de cette rencontre que certains médias burkinabè ont qualifié d’inédite, il est revenu au ministre d’État ivoirien, de faire les précisions suivantes :

« Je voudrais au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire, remercier son homologue burkinabè, le Président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, pour l’occasion qui nous a été offertes de pouvoir échanger ici à Niangoloko ce vendredi 19 avril 2024. Nous avons eu une séance de travail avec mon collègue de la Défense du Burkina Faso, pour faire le point des relations entre les deux pays ».

[ Tené Birahima Ouattara à Niangoloko pour un nouveau départ… ]

« Je peux vous rassurer que nous quittons Niangoloko avec le cœur rempli de joie. Nous avons passé en revue tous les points des relations entre les deux pays. Je peux vous assurer que cette réunion de Niangoloko donnera un nouveau départ aux relations entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. On ne peut que se féliciter de ce qui vient de se passer ce jour », a déclaré Tené Birahima Ouattara

Le ministre d’Etat burkinabè a abondé dans le même sens que son collègue ivoirien, en ce qui concerne cette rencontre de Niangoloko.

« Il faut remercier nos deux chefs d’Etat qui nous ont permis de nous retrouver ce jour pour cette rencontre à Niangoloko. Nous avons favorablement accueilli cette demande qui nous a été faite par notre collègue de la Défense »

Le grand merci du ministre d’État burkinabè à son collègue ivoirien

« Grand merci encore à vous Monsieur le ministre d’État. Car cette demande de nous rencontrer, matérialise la fraternité et les liens séculaires qui existent entre nos deux pays. Nous espérons que nous reprenons un nouveau départ dans le cadre du raffermissement des relations entre nos deux pays pour lutter efficacement contre le terrorisme dans notre sous-région et les différents trafics qui ont lieu à la frontière commune entre nos deux pays. Que Dieu bénisse nos deux pays et nos deux peuples pour que nous puissions vivre ensemble heureux et joyeux », a conclu le ministre d’État Kassoum Coulibaly.

Joël Touré 

Publiés récemment

Gala des PME
CAN U17 : La Côte d’Ivoire assure sa sixième participation 

CAN U17 : La Côte d’Ivoire assure sa sixième participation 


Mise en œuvre efficiente de l’Action publique en Afrique : Universitaires et collectifs citoyens réfléchissent  à  de nouveaux paradigmes en lien avec la démocratie

Mise en œuvre efficiente de l’Action publique en Afrique : Universitaires et collectifs citoyens réfléchissent  à  de nouveaux paradigmes en lien avec la démocratie


PDCI-RDA : l’émouvant hommage de Guikahué à Bédié dont le rêve du RHDP a été contrarié

PDCI-RDA : l’émouvant hommage de Guikahué à Bédié dont le rêve du RHDP a été contrarié


Journée de l’unité africaine : “La société civile L’Africanisme” pour un continent plus inclusif

Journée de l’unité africaine : “La société civile L’Africanisme” pour un continent plus inclusif


Enseignement supérieur : coopération renforcée entre la Côte d’Ivoire, le Congo et le Maroc 

Enseignement supérieur : coopération renforcée entre la Côte d’Ivoire, le Congo et le Maroc 


Maroc : querelle entre Ivoiriens autour d’une élection à Casablanca, l’ambassade s’en mêle

Maroc : querelle entre Ivoiriens autour d’une élection à Casablanca, l’ambassade s’en mêle



À lire aussi