Afrikipresse
International

77eAG-Onu : voici les temps forts du discours du président Alassane Ouattara 

77eAG-Onu : voici les temps forts du discours du président Alassane Ouattara 
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

Invité à s’adresser au monde dans un contexte de conflits armés qui fragilisent la paix et la sécurité mondiale avec des conséquences tant humanitaires qu’économiques, la Côte d’Ivoire sous le leadership du président Alassane Ouattara propose son expertise en matière de réglementation des conflits. Afrikipresse revient sur les temps forts du discours du chef de l’Etat ivoirien le mercredi 21 septembre 2022 à la 77ème Assemblée Générale Annuelle des Nations Unies.

La guerre en Ukraine 

Le chef de l’état ALASSANE OUATTARA, Président de la Côte d’Ivoire, a relevé que la guerre en Ukraine, avec le risque d’un recours à l’arme nucléaire, continue de fragiliser la paix mondiale et de plonger l’humanité dans des crises multiformes.  « Elle révèle aussi, une fois encore, les limites de l’option militaire dans le règlement des conflits.  C’est pourquoi la Côte d’Ivoire renouvelle son appel à la cessation immédiate et définitive des hostilités en Ukraine, en raison aussi de leurs sérieuses conséquences économiques, financières et sociales sur les pays africains. Cette situation a conduit le Gouvernement ivoirien à subventionner les prix des produits pétroliers et le blé et à plafonner temporairement les prix de plusieurs produits alimentaires de grande consommation en vue de soutenir les ménages, notamment les plus défavorisés » a précisé le Président. 

Si le président Alassane  Ouattara a salué la signature, à Istanbul, le 22 juillet 2022, sous l’égide de l’ONU et de la Türkiye, de l’accord sur la sortie du blé ukrainien, il a cependant regretté que seulement 17% du blé exporté d’Ukraine depuis cette date ait été réservé aux pays africains.  Aussi a-t-il demandé, à nouveau, que la priorité soit accordée à l’Afrique dans la mise en œuvre de l’accord d’Istanbul.  Il a aussi lancé un appel pressant aux institutions financières internationales et aux partenaires au développement de l’Afrique, en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour soutenir les pays les plus fragiles afin de faire face aux répercussions du conflit en Ukraine. 

Affaires des 46 soldats ivoiriens  détenus au Mali 

La Côte d’Ivoire, qui a abrité l’une des plus importantes opérations de maintien de la paix des Nations Unies en Afrique, mesure à sa juste valeur le sacrifice consenti par les pays contributeurs de troupes, a rappelé le Président.  

« C’est fort du succès de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) que la Côte d’Ivoire a décidé de participer activement aux opérations de paix sous bannière de l’ONU », a-t-il expliqué, citant la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et à la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINURCA). 

Malheureusement, dans ce contexte, 46 soldats ivoiriens, déployés au sein de la MINUSMA, y sont injustement détenus depuis le 10 juillet 2022, a rappelé  Alassane Ouattara, qui a « appelé à nouveau à leur libération, sans délai ».  

Le Président ivoirien a ensuite encouragé les autorités maliennes à axer leurs efforts sur la lutte contre le terrorisme et à mettre en œuvre les différentes étapes du chronogramme de transition ainsi que les réformes politiques et institutionnelles en vue des élections présidentielles prévues en février 2024.  Il a également salué l’action de la France et de ses partenaires européens au Sahel, réitérant son appel en faveur d’une plus grande implication des autres grandes puissances dans la lutte contre le terrorisme au Sahel et dans le golfe de Guinée, en soutien aux armées nationales, à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et à l’Initiative d’Accra sur la santé. 

Accord de Paris sur le changement climatique 

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara a assuré que son pays respecterait ses engagements au titre de l’Accord de Paris sur le climat et entendait œuvrer à la protection de son patrimoine forestier et de sa riche biodiversité.  C’est tout le sens de « l’initiative d’Abidjan » lancée à l’occasion de la quinzième Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15), que la Côte d’Ivoire a eu l’honneur d’accueillir, du 9 au 20 mai 2022. Le Président s’est réjoui de la mobilisation exceptionnelle et du soutien financier des partenaires au développement en faveur de cette initiative qui, s’est-il félicité, a très rapidement recueilli les ressources nécessaires à sa mise en œuvre, soit plus de 2,5 milliards de dollars.

Philippe  Kouhon 

Publiés récemment

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


<strong>Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge</strong>

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental


Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire

Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire


Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »



À lire aussi