Afrikipresse
PolitiquePolitique

Plateau : vérités sur Ouattara Dramane, révélations fracassantes sur la gestion de Bendjo (Sawegnon)

Plateau : vérités sur Ouattara Dramane, révélations fracassantes sur la gestion de Bendjo (Sawegnon)
Publié le
Par
Hilaire Gueby
Lecture 2 minutes

Fabrice Sawegnon, candidat à la mairie de la commune du Plateau était, samedi 10 février 2018 à la cité KM-BIAO de ladite commune. Il a averti tous ceux qui parlent beaucoup et menacent que « Kirikou est petit, mais il est vaillant. Et qu’il est trop tard ».

Selon lui, les populations du Plateau ne veulent plus de fleurs, ni de pavés. Elles veulent manger, se soigner, mettre leurs enfants à l’école : « Il faut mettre l’homme avant les fleurs. Il faut mettre les familles avant les pavés. On a mis 1 milliards de FCFA dans fleurs et 2 milliards dans les pavés au Plateau en 2017(…)

Maman Yobouet, conseillère municipale et commissaire au compte du PDCI, nous accompagne depuis le début. Lorsque nous disons que nous regardons dans les comptes de la mairie. C’est la réalité. Ce n’est pas « on dit ».

Lire aussi >> Municipales au Plateau-Sawegnon : après 17 ans, l’heure de leur retraite a sonné

En 18 ans demandez-leur ce qu’ils ont fait. Leur bilan. On va ramener l’amour au Plateau. On va faire sortir la méchanceté de la commune. La chasser ».
« Rien ne pourra arrêter la tempête »

Il a prévenu que ce qui se lève aujourd’hui, c’est une tempête. Et rien ne pourra l’arrêter : « Jusqu’à présent ils ont parlé. Je suis un baron. Je suis ça. Mais je dis qu’il n’y a plus de baron en Côte d’Ivoire. Nous avons la jeunesse, le talent, les actions. On s’en fout des barons » .

Sawégnon a confié à la population qu’il n’a pas besoin du poste de maire pour vivre sa vie. Plutôt pour s’occuper des siens : « On va mettre dehors les méchants et leur complice. Quand on a été conseiller municipal et qu’on a voté toutes les mauvaises décisions, on ne vient pas dire 17 ans après que je suis audacieux. Cela ne veut rien dire. Celui qui est complice du mensonge est du pain ‘’godio’’ ».

Kouao Nazaire, porte-parole de la population a fait des doléances. Il a rassuré Fabrice Sawegnon, quant à leur volonté de le voir à la tête de la commune.

HG

Publiés récemment

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Mots clés :Côte d'Ivoiremunicipales 2018Plateausawegnon


À lire aussi