Afrikipresse
PolitiquePolitique

Nouveau report du procès Simone Gbagbo après la fin du boycott : un des avocats explique ce qui s’est passé

Nouveau report du procès Simone Gbagbo après la fin du boycott : un des avocats explique ce qui s’est passé
Publié le
Par
Dasse Claude
Lecture 2 minutes

Prévue pour le lundi 28 novembre, la réouverture du procès de Simone Gbagbo a été renvoyée au lendemain. Me Dakaud, l’un des avocats de l’ex-Première dame ivoirienne en donne à Afrikipresse les raisons.

Après une interruption , le procès qui était prévu pour ce lundi 28 novembre 2016 a été renvoyé à Mardi ; quel commentaire faites-vous de ce renvoi ?

Effectivement, l’audience a été renvoyée à Mardi. Nous pensons qu’il n’y a pas de commentaire particulier à faire. Il y a eu un petit problème, il faut trouver une solution. Et je pense que le renvoi rentre dans le cadre de la solution trouvée entre le Parquet, la cour , les avocats de la partie civile et nous les avocats de la défense. C’est dans ce cadre là qu’est inscrit le renvoi d’aujourd’hui à demain.

Vous avez décidé de prendre à nouveau part au procès. Est-ce à dire que vos préoccupations ont été prises en compte en ce qui concerne notamment les droits de votre cliente que l’ensemble du conseil a estimé ‘’bafoués’’ par les autorités judiciaires?

Oui, il faut qu’on revienne au prétoire pour que nous puissions poser les problèmes pour qu’ils puissent êtres résolus. Ce sont des problèmes qui sont liés aux droits de la défense. Il faut qu’on revienne pour qu’ensemble, nous puissions trouver des solutions. Aller jusqu’au bout pour que la vérité triomphe. C’est pour cela que nous nous sommes retrouvés pour faire triompher la vérité.

Est-ce à dire que vous faites désormais confiance à la justice ivoirienne? Pensez-vous qu’elle va jouer franc jeu dans ce procès ?

Chacun joue son rôle. Nous, en tant qu’avocats de La Défense , nous avons un rôle à jouer dans l’intérêt de la défense de notre cliente. Et la cour fera son travail. Ici, le plus important, c’est l’intérêt de la justice et les choses doivent être mises en ordre pour que  la vérité triomphe. C’est cela le plus important et je pense que c’est ce qui va être fait. C’est cela qui va guider les uns et les autres dans la prise de décision.

Claude Dassé

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)


Mots clés :Côte d'IvoirejusticeNouveau report du procès Simone Gbagbo après la fin du boycott : un des avocats expliqué ce qui s'est passéSimone Gbagbo


À lire aussi