Afrikipresse
Politique

Nouveau gouvernement: Anne Ouloto et Konaté Sidiki dans le viseur

Nouveau gouvernement:  Anne Ouloto et Konaté Sidiki dans le viseur
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

 Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé lors du dernier conseil des ministres, le 24 mars 2021, la dissolution du gouvernement et la nomination dans les jours à venir d’un Premier ministre qui lui proposera un nouveau gouvernement. Dans les officines l’heure est à la tractation et autres supputations. 

Pour Alassane Ouattara, le prochain gouvernement devra tenir compte de son engagement à rajeunir la classe politique ivoirienne et cette fois à faire participer toutes les forces vives du pays en tenant compte d’une géopolitique.

Ainsi, si les ministres qui totalisent un nombre important de mandat ministériel et ceux ayant échoué aux dernières élections législatives sont pour beaucoup sur la sellette  des régions à l’instar du Guémon dans l’ouest du pays, et qui depuis 2011, n’a pas connu de  nomination ministérielle  pourraient être représentées dans le gouvernement.

Ouloto et Sidiki dans le viseur 

Selon plusieurs sources bien introduites,  la présidente du conseil régional du Cavally,  Anne Désirée Ouloto,  ministre de l’assainissement et de la salubrité pourrait quitter le gouvernement pour la présidence de l’assemblée nationale. 

Rappelons que Anne Ouloto  est membre du gouvernement depuis le 1er juin 2011 (10 ans !).

Lire aussi >> L’avatar Chris Yapi dans le collimateur des ‘’amis de Wakili Alafe ’’

Élue présidente   du conseil régional du Cavally (ouest) en 2018 puis député de Toupleu, elle aurait le profil pour succéder à Amadou Soumahoro, l’actuel président de l’assemblée nationale.

Selon des informations en notre possession,  Anne Ouloto a été reçue plusieurs fois ces derniers temps par le chef de l’État.  Mais celui-ci ne lui a rien dit à propos de sa nouvelle fonction.

Konaté Sidiki peut dormir tranquille 

Le natif de Bobi, (Séguéla) dans la région du Worodougou peut continuer à se concentrer sur ses dossiers ministériels. Sidiki Konaté car c’est de lui qu’il s’agit a été le grand vainqueur du RHDP dans le Tonkpi. Il est la tête de la seule liste Rhdp à gagner dans le Tonkpi. 

En gagnant les législatives à Man commune  Sidiki Konaté qui forme désormais une équipe forte avec le maire Aboubacar Sidiki  Fofana et le ministre Albert Flinde, peut se réjouir d’avoir imposé le parti de Alassane Ouattara dans cette région toujours aux mains de l’Udpci de Mabri Toikeusse et par endroit du Pdci.

L’acharnement du clan Soro

Le clan Soro s’acharne sur lui parce qu’il bénéficie de la confiance totale du président Ouattara. Cette affaire de bande sonore avec Makosso est de la pure instrumentalisation de dernière minute.  

On se souvient que  l’ex  président de l’assemblée nationale  Guillaume Soro avait dit qu’il avait des grosses oreilles au sein du régime Ouattara. Tout le monde avait soupçonné Sidiki Konaté à cette époque. Mais depuis, aucun signe ni geste de ce dernier qui trahissent la confiance du président Ouattara.

Affaire Makosso : ce qu’il faut savoir. 

En juillet 2020, Makosso contacte  Sidiki Konaté aux fins de le mettre en contact avec les ministres Tené Birahima Ouattara et feu Hamed Bakayoko dans l’optique de contribuer à la campagne présidentielle du candidat du rhdp, Alassane Ouattara. Sidiki Konaté pour être honnête avec Makosso lui demande de  faire sa requête par audio qu’il transmet aux concernés. 

Finalement,  Makosso sera reçu par Birahima Ouattara et Hamed Bakayoko sans son bienfaiteur Sidiki Konaté qui depuis lors s’en est lavé les mains. Comment l’élément sonore  s’est-il retrouvé sur les réseaux sociaux ? Difficile de répondre. Mais une chose est sûre,  des ennemis du ministre Sidiki Konaté tapis dans l’ombre ont dû s’en emparer pour l’exposer au moment où il est annoncé un remaniement ministériel.  

Mais ce que les gens ne savent pas,  c’est que le ministre Sidiki Konaté qui a toujours bénéficié de la confiance de Ouattara a récemment été le chef d’orchestre pour la participation de la communauté musulmane aux obsèques du premier ministre Hamed Bakayoko à Séguéla.

C’est lui qui a mobilisé les imams qui pour la plupart étaient réticents.  Car pour eux il n’était pas question d’officier un culte musulman pour un franc-maçon.

C’est  enfin bien Sidiki Konaté qui a fait venir la confrérie musulmane «  Tidjani » pour les prières mortuaires à l’aérodrome de  Séguéla à l’accueil de la dépouille mortelle. 

Autant d’actions  et de faits qui aujourd’hui confortent la confiance du président  de la république vis-à-vis de son ministre  de l’artisanat, Sidiki Konaté.

Philippe Kouhon

Publiés récemment

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés

Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés


Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo

Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo


Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT

Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT



À lire aussi