Afrikipresse
Économie

Notation financière : Moody’s confirme « AAA » de la dette à long terme de la Bad

Notation financière : Moody’s confirme « AAA » de la dette à long terme de la Bad
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 2 minutes

L’agence de notation internationale Moody’s Investor Service a confirmé, fin octobre, la note « AAA » de la dette à long terme de la Banque africaine de développement, avec une perspective stable.

« Le profil de crédit de la Banque africaine de développement s’appuie sur de solides réserves en fonds propres et une gestion des risques de première qualité capable de les limiter », a souligné l’agence new-yorkaise dans sa note d’analyse de crédit annuelle en date du 27 octobre 2020.

« Une réserve suffisante de liquidités et un libre accès aux marchés de capitaux internationaux renforcent également sa capacité à assurer le service de sa dette », a ajouté Moody’s. « En outre, la banque, en tant que première institution de développement en Afrique, bénéficie d’une longue expérience et de la capacité et de la volonté de ses actionnaires de soutenir ses objectifs de développement, illustré parfaitement par l’importance des contributions de pays membres non régionaux bénéficiant d’une notation élevée. »

« La notation « AAA » de Moody’s confirme la solidité de la politique prudente de gestion des finances et des risques menée par la Banque ainsi que celle de son dispositif de gouvernance, même face aux conditions difficiles qu’impose la pandémie de Covid-19 », a déclaré Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement. « Le soutien exceptionnel des actionnaires de la Banque renforce notre capacité à financer les pays d’Afrique. Nous continuerons à gérer les risques et les besoins en capitaux de manière appropriée pour aider les pays du continent à reconstruire leurs économies au mieux et plus rapidement, tout en leur garantissant une résilience économique, sanitaire et climatique. »

« Grâce au fort soutien de ses actionnaires et à son profil financier solide, la Banque africaine de développement est notée « AAA » avec une perspective stable par toutes les grandes agences de notation internationales », a souligné Bajabulile Swazi Tshabalala, première vice-présidente par intérim, vice-présidente en charge des finances et directrice financière du Groupe de la Banque africaine de développement.

La notation financière confirmée par Moody’s fait écho aux affirmations précédentes de la note AAA avec perspective stable de la Banque par les autres principales agences de notation internationales, à savoir Fitch Ratings, Standard and Poor’s Global Ratings et l’Agence japonaise de notation de crédit.

Source : banque africaine de développement

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)


Mots clés :BadDettemoodys


À lire aussi