Afrikipresse
Afrique

Semaine de l’industrialisation à Niamey : Souleymane Diarrassouba partage l’expérience ivoirienne

Semaine de l’industrialisation à Niamey : Souleymane Diarrassouba partage l’expérience ivoirienne
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 2 minutes

En marge du premier Sommet des femmes africaines transformatrices du 20 au 25 novembre 2022, une Conférence inaugurale s’est tenue le lundi 21 novembre 2022 au Palais des Sports de Niamey, autour du thème ‘’Les femmes entrepreneures transformatrices : Un accélérateur du processus d’industrialisation de l’Afrique’’.  

Au nom de la Côte d’Ivoire, pays-invité spécial, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME,  Souleymane Diarrassouba a regretté que la valeur ajoutée liée aux opérations de conditionnement, de transport et de transformation ne profite pas aux jeunes et aux femmes, voire à l’économie en Afrique. Ce, d’autant plus que la majorité des matières premières africaines sont transformées dans des pays hors du continent.  

 « Notre continent a besoin de renforcer son intégration dans les chaînes de valeurs mondiales en intensifiant ses investissements dans la transformation de ses matières premières, en vue de créer plus de valeur ajoutée et de développer davantage le commerce des produits manufacturiers », a-t-il indiqué. 

Pour lui,  il s’agit pour l’Afrique de relever les défis de son industrialisation et de la diversification de son économie, eu égard aux potentialités et atouts dont elle dispose. C’est pourquoi, il s’est réjoui de l’organisation du Sommet des femmes africaines transformatrices qui donne l’occasion d’échanger sur les stratégies à envisager pour renforcer la contribution des femmes africaines dans le développement industriel en Afrique. 

Cependant, il a noté que malgré l’esprit d’initiative et le leadership des femmes africaines dans l’agriculture et la transformation industrielle, leur contribution reste marginale dans le développement des chaînes de valeur locales et dans l’industrialisation, en raison notamment des contraintes d’accès au financement, à l’insuffisance de la formation, au difficile accès aux fonds, aux technologies et à la commande publique.

Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, le ministre Souleymane Diarrassouba a rappelé la vision du président Alassane Ouattara  qui est de faire de la Côte d’Ivoire, un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure à l’horizon 2030, à travers l’accélération de la transformation structurelle de son économie par l’industrialisation et le développement des grappes industrielles. 

« Ce qui permettra de créer de la valeur ajoutée pour l’économie, de générer de l’emploi pour tous, d’accélérer la réduction de la pauvreté et des inégalités et développer une classe moyenne majoritaire, pour tirer vers le haut la consommation », a-t-il présenté, avant d’ajouter que cette vision est retracée dans le PND 2021-2025 d’un montant de 90 milliards d’euros, soit environ 59 000 milliards Fcfa avec une contribution attendue du secteur privé de 75%.

Au terme de la Conférence inaugurale, Souleymane Diarrassouba a visité plusieurs stands occupés par les femmes transformatrices venues nombreuses exposer leur génie créateur, à travers divers produits transformés, dans le cadre du premier Sommet des femmes africaines transformatrices. 

Olivier Dion avec A. Traoré (Stagiaire) avec sercom

Réagir à l'article

Publiés récemment

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?


Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports


JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges

JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges


Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 

Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 


Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix

Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix


Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 

Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 



À lire aussi