Afrikipresse
ActualitéSports

Match Asec-Lys au Champroux-Dao Gabala: “Ce qui s’est passé dimanche était prévisible “

Match Asec-Lys au Champroux-Dao Gabala: “Ce qui s’est passé dimanche était prévisible “
Publié le
Par
Landry
Lecture 3 minutes

Selon Dao Gabala, ce qui s’est passé au State Robert Champroux de Marcory le dimanche 1er mai 2022, lors du match Asec – Lys de Sassandra est déplorable, et était prévisible. Cependant , elle n’a pas précisé en quoi cela était prévisible ni pourquoi des dispositions n’ont pas été prises dans ce sens , pour éviter la situation déplorée. 
À quelques heures de la passation des charges avec le nouveau président élu, Dao Gabala, présidente du Comité de normalisation de la FIF a déploré les événements du 1er mai 2022 au stade Robert Champroux lors du match Asec – Lys. Pour le CONOR-FIF, il faut plus de discipline dans les stades. Et cela relève, selon le Conor-FIF de l’éducation des supporters au sein des clubs. ” Ce qui s’est passé au Champroux dimanche est déplorable. Mais c’était prévisible. Il faut de la discipline. Nous voulons des stades pleins mais dans la discipline”, a estimé Dao Gabala qui n’a pas précisé comment et pourquoi cette situation de dimanche était prévisible, selon elle.

Les membres du comité exécutif de la Fif bel et bien élus à titre provisoire sous réserve du contrôle d’intégrité 

En conférence de presse bilan, le mardi 3 mai 2022 au siège de la FIF à Treichville, la présidente du Conor-FIF a également indiqué que l’élection de Idriss Diallo comme président  de  la FIF le 23 avril 2022 à Yamoussoukro est définitive. ” L’élection du président élu n’est pas sous réserve. Seuls les membres du comité exécutif sont sous réserve. Idriss Diallo n’est pas concerné par l’enquête d’intégrité ”, a précisé la présidente du Conor-FIF. Les résultats de l’enquête d’intégrité des membres du comité exécutif élu devraient être connus dans les semaines à venir, selon elle. Si l’intégrité de l’un des membres du comité exécutif est mise en cause, l’élection du membre est reprise en assemblée générale ordinaire, selon Dao Gabala. Parlant des dossiers à transmettre  mercredi 5 mai 2022, au nouveau président, Dao Gabala dit qu’elle remettra les documents liés au Cocan, à l’équipe nationale, les textes de la FIF, les finances et la constitution des commissions. Durant ces 16 mois passés à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football,  elle  estime  avoir mené à bien la mission qui lui a été confiée. Cette mission, selon elle n’a pas été un long fleuve tranquille. 

[ La sélection nationale, le talon d’Achille] 

”Pour les A, le parcours était en dents de scie. Nous n’avons pas atteint les objectifs assignés qui étaient d’aller le plus loin possible, en quarts de finale par exemple à la Can au Cameroun et se qualifier à la Coupe du monde. Mais notre équipe n’a pas démérité car notre seule défaite, c’était face aux Cameroun. Le parcours a été exceptionnel en qualification mais il s’est mal terminé. Le reste dépend de l’encadrement et de la qualité du sélectionneur”, a confié Dao Gabala. 

[ Les textes, la satisfaction du Conor – FIF et l’appel à l’union ] 

L’une des satisfactions de son parcours à la maison de verre de Treichville, c’est d’avoir, selon elle, doté l’institution de textes démocratiques et qui mettent au centre les joueurs.  ” Les nouveaux textes nous ont apporté l’ouverture démocratique dont des commissions indépendantes par exemple. Les parrainages étaient un point pour permettre à tout le monde de candidater (sic ). Les textes aussi permettent désormais la transparence. Les joueurs ont été mis au centre de ces textes ”, a estimé la Sénatrice. 

Dao Gabala appelle à l’union 

La présidente du Conor-FIF avant de quitter la maison de verre de Treichville a lancé un appel à l’union et demandé plus de transparence dans la gestion.  ” Il faut que les présidents de clubs regardent l’intérêt du football pour avancer. Le nouveau président ne peut travailler sans les autres. Il ne faut pas arrêter de travailler…Il faut l’union autour du football ivoirien, pas autour d’un individu , car les individus passent , mais autour du sport roi. Il faut savoir que la FIF a un impact sur les citoyens ivoiriens. Il faut que la FIF soit un modèle de management, de gestion des équipes…Il faut qu’elle soit transparente. Plus c’est transparent, plus les gens ont des choses à dire”, a-t-elle lancé. 

Ange Kouadio 

Réagir à l'article

Publiés récemment

Le DG du Guichet unique du commerce extérieur de Côte d’Ivoire chez Amadou Koné 

Le DG du Guichet unique du commerce extérieur de Côte d’Ivoire chez Amadou Koné 


Élu président de l’UVICOCI : Amadou Koné reçoit les félicitations des chefs traditionnels et de communautés

Élu président de l’UVICOCI : Amadou Koné reçoit les félicitations des chefs traditionnels et de communautés


Yopougon : Adama Bictogo engagé pour une commune propre et saine

Yopougon : Adama Bictogo engagé pour une commune propre et saine


Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?


Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports


JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges

JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges


Mots clés :Asec - Lys de SassandraConor-FIFDao GabalaLys de SassandraStade Robert Champroux


À lire aussi