Afrikipresse
Sport

Libération des joueurs africains par les clubs européens pour la Can 2023 : Le Réseau Alertes et Actions est inquiet 

Libération des joueurs africains par les clubs européens pour la Can 2023 : Le Réseau Alertes et Actions est inquiet 
Publié le
Par
Ange Kouadio
Lecture 3 minutes

Le Réseau Alertes et Actions composé en majorité de journalistes des Sports ivoiriens a animé une  conférence de presse le samedi 23 septembre 2023 à Cocody-Angré autour de la problématique de la libération par les clubs européens des joueurs africains pour la CAN.

Alphonse Camara, président du Réseau Alertes et Actions et Adama Khalil, membre dudit réseau étaient  les animateurs de cette conférence de presse dont l’objectif majeur est de tirer la sonnette d’alarme sur la question à 4 mois du coup d’envoi de la CAN 2023.

S’appuyant sur les faits lors des précédentes phases finales de la CAN, le Réseau Alertes et Actions a estimé  que  les clubs européens  font une pression sur les joueurs,  en les empêchant de rejoindre leurs  sélections nationales pour jouer la CAN.

« Pour la CAN à venir, ces ambassadeurs du football africain en Europe vont devoir répondre à l’appel de leur sélection nationale qualifiée pour ce rendez-vous continental en Côte d’Ivoire.  Mais comme vous l’avez sûrement constaté, à chaque édition de la CAN, les sélections nationales africaines sont confrontées à la libération de leurs joueurs pour cette compétition. Sous le fallacieux prétexte selon lequel la programmation de la CAN (Janvier-Février) les met dans une situation inconfortable, les clubs européens font pression, voire un chantage sur les joueurs, les empêchant ainsi de saisir de belles opportunités qui s’offrent à eux. Pourtant le règlement de la FIFA les oblige à libérer les internationaux sélectionnés pendant les dates FIFA (…) Dans trois mois, avec la CAN en Côte d’Ivoire, on va encore entendre cette chanson. Des joueurs sélectionnés pour défendre les couleurs de leur pays seront confrontés à ce chantage honteux qui frise le racisme », a indiqué Alphonse Camara, journaliste des Sports et président du Réseau.

 La CAF alertée

Face à cette éventuelle situation à venir, Le Réseau Alertes et Actions tire la sonnette d’alarme et demande à la CAF et à la FIFPRO de prendre leurs responsabilités pour éviter pareille situation pour  les joueurs africains devant prendre part à la 34e édition de la CAN en Côte d’Ivoire.

« Le Réseau Alertes et Actions invite la Confédération africaine de football à la fermeté face à ces agissements contraire à l’éthique du sport. Le Réseau Alertes et Actions encourage la CAF à soutenir les actions des Associations nationales membres de cette instance, confrontées à des difficultés liées à la libération d’un international sélectionné pour la CAN. Le Réseau Alertes et Actions exhorte la FIFPRO Afrique et même les agents de joueurs à appuyer la CAF et les Associations nationales africaines, pour le respect du règlement de la FIFA obligeant les clubs européens à libérer les internationaux sélectionnés pendant les dates FIFA. Le Réseau Alertes et Actions considère que la Coupe d’Afrique des nations, organisée par la CAF depuis 1957, est un événement sportif majeur en Afrique, rassemblant des millions de personnes autour du football. Elle suscite un grand engouement populaire.  Le Réseau Alertes et Actions estime que les footballeurs africains apportent une plus-value au football européen. En effet, grâce à leur talent, les Africains contribuent énormément à la promotion et au rayonnement non seulement des clubs mais aussi des championnats européens. Par conséquent, ni la CAN, ni ces ambassadeurs du football africain, ne doivent faire l’objet de mépris et de chantage de ces clubs fussent-ils leur employeur », a souligné le président du Réseau Alertes et Actions.

Adama Khalil, membre du Réseau Alertes et Actions a exhorté « l’Afrique qui sera représentée par une dizaine de pays lors de la prochaine coupe du monde, à se faire entendre à travers la Caf en refusant cette forme de diktat des décideurs des clubs et ligues européennes ».

Créé en août 2022, le Réseau Alertes et Actions est une organisation citoyenne.  Ses objectifs: interpeller et sensibiliser l’opinion sur des problèmes dans le sport. Le réseau se veut être une force de propositions.

Ange Kouadio

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)



À lire aussi