Afrikipresse
Non classé

Le ministre Amadou Koné frappe fort : Un chauffeur de taxi en état d’ivresse au volant mis au arrêt (Côte d’Ivoire)

Le ministre Amadou Koné frappe fort : Un chauffeur de taxi en état d’ivresse au volant mis au arrêt (Côte d’Ivoire)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 2 minutes

C’est désormais sans pitié pour les chauffeurs indélicats en Côte d’Ivoire. Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné qui s’est fixé pour objectif de réduire sur les 5 prochaines années le nombre d’accident de la route de 50% par an est en guerre contre les conducteurs qui mettent la vie d’autrui en danger. Un chauffeur de taxi en état d’ivresse au volant  a été mis aux arrêts  dans la soirée de vendredi 19 août 2022 suite à l’interpellation de la police spéciale de la sécurité routière (PSSR).

Tioté Nouhoun, âgé de 35 ans et chauffeur de taxi compteur, a été interpellé dans la soirée du vendredi 19 août 2022 par la police spéciale de la sécurité routière (PSSR), alors qu’il s’adonnait à une conduite dangereuse sur la voie expresse Yopougon – Adjamé. Intercepté par les agents de l’unité de police rattachée au Ministère des Transports, puis soumis au test d’alcoolémie, l’individu a été déclaré positif avec une valeur de 2,33 g/l de sang, sachant que la norme tolérée en Côte d’Ivoire se limite à 0,80g/l de sang.

Arrêté et conduit au commissariat de police du 23e arrondissement, il a été écroué pour « conduite en état d’ivresse et mise en danger d’autrui ». C’est le lieu de rappeler que la conduite en état d’ivresse est une infraction grave au code de la route et constitue un délit.

« Faire baisser de 50% par an sur les 5 prochaine années  le nombre d’accident en Côte d’Ivoire » tel est l’objectif du Ministre Amadou Koné.

La lutte contre l’incivisme routier a été au cœur de l’action gouvernementale durant ces dernières années. Elle a permis à la Côte d’Ivoire qui enregistrait chaque année, selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un taux moyen de 24 décès pour 100 000 habitants, de s’organiser pour mieux faire face ce fléau. Rappelons qu’au cours de ces cinq dernières années, il a été dénombré par an, plus de 14 000 accidents corporels, plus de 1 200 tués et plus de 21 000 blessés, pour une perte moyenne de 3 % du PIB.

Face à ce sombre tableau, le ministère des transports sous la houlette du ministre Amadou Koné, s’est engagé à travailler pour réduire de manière drastique le phénomène des accidents mortels. 

Ainsi, le ministre des transports s’est-il fixé comme objectif de réduire de 50% par an sur les 5 prochaines années le nombre d’accident en Côte d’Ivoire.  Un pari presque gagné au regard des derniers chiffres.  

En effet, quelques mois après le lancement du plan quinquennal 2021-2025 de sécurité routière  en juillet 2021, il est constaté à ce jour une baisse de 64 % du nombre des accidents dans le district d’Abidjan, comparativement aux années précédentes. Ce résultat est en partie le fruit d’une harmonisation des actions de sensibilisation et de contrôle menées par différents services du ministère des Transports.

Sercom  ministère des transports 

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)



À lire aussi