Afrikipresse
Culture

Zran Fidèle met en lumière San-Pedro et son bidonville dans “Bardot 18”

Zran Fidèle met en lumière San-Pedro et son bidonville dans “Bardot 18”
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 2 minutes

San Pedro et son bidonville mis en lumière dans “Bardot 10” par l’écrivain Ivoirien Zran Fidèle.

Après Tchapalo Tango en 2019, l’ancien journaliste ivoirien Zran Fidèle Goulyzia revient avec son deuxième roman Bardot 18. Un hommage à la ville portuaire de San-Pedro sur fond d’engagement.

Que peut-il provenir de bon d’un bidonville comme le Bardot à San Pedro ?

La richesse et la résilience des gens ordinaires face à la fatalité existentielle. Mieux, une histoire d’amour entre une Française et un Ivoirien qui créent un café associatif pour aider les ménages défavorisés de l’un des plus grands bidonvilles d’Afrique. Un projet citoyen contrarié par la construction d’une centrale thermique à charbon propre dans les environs de la deuxième ville portuaire ivoirienne. La fiction de 204 pages parue aux éditions Captiot fin décembre 2022 est signée de l’ancien reporter qui a fait ses armes de journaliste à San Pedro. 

Image d’illustration © DR

« J’ai voulu mettre à l’honneur San Pedro – ma ville d’adoption – dont l’urbanisation n’est pas à la hauteur de ses potentialités et de son titre de premier port mondial d’exportation du cacao », précise l’auteur qui réside à Besançon, dans l’est de la France.

Après Tchapalo Tango consacré à l’ivresse du pouvoir et à la liberté de la presse en 2019, Bardot 18 est une métaphore grandeur nature sur les relations entre la France et la Côte d’Ivoire,  sous le prisme d’un couple mixte.

Lire aussi » Festival du livre africain de Marrakech : une quarantaine d’auteurs dont Lilian Thuram annoncée

Le deuxième roman de l’écrivain ivoirien figure dans la première sélection du prix Ahmadou Kourouma 2023 du Salon du livre de Genève, aux côtés d’illustres noms de la littérature africaine d’expression francophone comme Alain Mabanckou, Eugène Ebodé ou encore  Abdourahman Wabéri.

Bardot 18 est le deuxième acte d’une série de sept romans que l’écrivain ivoirien entend consacrer à des thématiques brûlantes de la marche du continent africain. L’œuvre sera disponible à la mi-mars en Côte d’Ivoire.  

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)



À lire aussi