Afrikipresse
Société

Vaccin contre la Covid-19 : 200.000 doses pour 100.000 personnes vulnérables à partir du 15 février (Côte d’Ivoire, Conseil des ministres)

Vaccin contre la Covid-19 :  200.000 doses pour 100.000 personnes vulnérables à partir du 15 février (Côte d’Ivoire, Conseil des ministres)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

Le conseil des ministres du mercredi 6 janvier 2021 sous la présidence du président Alassane Ouattara a adopté au titre du ministère de la santé et de l’Hygiène publique, une communication relative à la gestion de la Covid-19 au 5 janvier 2021. A cet effet, il a été décidé de débuter la campagne de vaccination chez 100.000 premières personnes vulnérables le 15 février 2021 avec une première commande de 200.000 doses de vaccin contre la Covid-19.

Au cours de son adresse à la nation le 31 décembre dernier, le chef de l’état ivoirien avait fixé le début de la campagne de vaccination en avril 2021, avec le personnel de santé, les forces de sécurité et les enseignants. Puis une seconde vague avec les personnes âgées de plus de 50 ans, les personnes présentant des pathologies chroniques et les voyageurs internationaux. Une barre de 5 millions de personnes soit 5% de la population avait été fixée également pour l’année 2021.

Une semaine après cette annonce, le gouvernement, conscient de la montée en puissance de la contamination de la pandémie ailleurs et surtout dans les pays occidentaux se veut désormais prudent et prévoyant. Devant le stock limité de vaccin (insuffisant pour les malades européens), la Côte d’Ivoire veut aller vite.

La leçon européenne

Selon le site de la commission, l’union européenne a engagé 2,15 milliards d’euros   sur son instrument d’aide d’urgence pour financer six laboratoires privés les plus avancés dans leurs recherches et précommander 1,895 milliards de doses qui seront partagées entre les 27 Etats membres à raison de 15% par pays.

A savoir : le laboratoire AstraZeneca (400 millions de doses), Sanofi (300 millions de doses), Jansen Pharmaceutica (400 millions de doses), BionTech-Pfizer (300 millions de doses), Cureva (415 millions de doses) et Moderna (80 millions de doses).

Aussi, on pourrait se dire que les 1,895 milliards de doses devraient suffire pour vacciner les 447 millions d’Européens. Avec une part globale pour la France estimée à 200 millions de doses suffisantes pour vacciner 100 millions de personnes en deux doses.

Malheureusement, sur les six laboratoires qui se partagent ces doses, seule le laboratoire Biontech-Pfizer a obtenu l’autorisation de distribuer ses vaccins en Europe pour 300 millions doses totales.

La leçon française

En France par exemple, la première cible (personnel de santé, aide à domicile, les plus de 50 ans et les plus de 75 ans) constitue un public prioritaire global de 7 millions de personnes. Vacciner une personne sur deux revient à prévoir 3,5 millions de doses de vaccin par mois.

Avec un rythme de vaccination par semaine de 500.000 doses de Pfizer et 500.000 doses par mois de Moderna, comme annoncé par le ministre français de la santé, Olivier Veran, soit 2,5 millions de doses d’ici fin janvier, la France est loin de couvrir sa population cible-prioritaire.

« Il faut des doses supplémentaires pour en offrir au continent africain. La France et l’Union européenne ont réservé des doses pour les pays africains » a répondu une source élyséenne à Afrikipresse il y a quelques jours.

La Côte d’Ivoire veut éviter le piège de la pénurie

C’est officiel. La Côte d’Ivoire à l’instar de plusieurs pays du monde a adhéré au mécanisme de financement Covax (agence internationale de suivi pour l’accès aux outils de lutte contre la Covid 19). L’annonce a été faite ce mercredi 6 janvier au cours du premier conseil des ministres de l’année 2021 à Abidjan-Plateau sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.  Aussi, le conseil a instruit le ministre de la santé et de l’hygiène publique à l’effet de prendre toutes les dispositions idoines en vue d’acquérir dans un premier temps 200.000 doses de vaccin pour une population-cible estimée à 100.000 personnes vulnérables ou exposées, afin de démarrer la campagne de vaccination dès le 15 février 2021.

La Côte d’ivoire a enregistré ce mercredi 6 janvier 2021, 108 nouveaux cas confirmés, 59 nouveaux guéris et zéro décès. Ce qui porte depuis le 11 mars 2020, date de l’apparition du premier cas sur le sol ivoirien à un total de 22.963 cas confirmés, 22.212 guéris, 138 décès et 613 cas actifs.

Philippe Kouhon

Publiés récemment

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)


Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements

Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements


Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi

Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi


Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle

Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle


Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  

Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  


Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage



À lire aussi