Afrikipresse
International

Sommet pour la démocratie : des progrès pour l’avenir

Sommet pour la démocratie : des progrès pour l’avenir
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 5 minutes

Le Président Biden a clos le Sommet pour la démocratie en soulignant l’engagement renouvelé des pays à protéger les droits humains, à lutter contre la corruption et à garantir des élections équitables. « Les États-Unis s’engagent à renforcer leur démocratie chez eux et à travailler avec leurs partenaires du monde entier pour prouver que les démocraties sont capables de répondre aux besoins des citoyens sur les questions qui comptent le plus pour eux », a déclaré M. Biden le 10 décembre 2021.

Des responsables de gouvernements, de la société civile et du milieu des affaires se sont rencontrés virtuellement au cours de ce sommet, les 9 et 10 décembre, pour discuter des moyens de protéger et de renouveler la démocratie. Résultat : plusieurs nouvelles initiatives destinées à permettre aux générations futures de vivre dans une société démocratique. Parmi elles :

  • Le Panama, le Costa Rica et la République dominicaine sont convenus de former une alliance pour renforcer les institutions démocratiques dans toute la région et coopérer en matière de transparence, de droits de la personne et de développement économique.
  • L’Australie, le Danemark et la Norvège ont signé une déclaration conjointe d’intention visant à travailler avec les États-Unis à l’établissement d’un code de conduite volontaire dans lequel les États de même sensibilité pourraient s’engager à utiliser des outils de contrôle des exportations* afin d’empêcher la prolifération des logiciels et d’autres technologies utilisées pour commettre de graves violations des droits humains.
German Chancellor Olaf Scholz listens to opening remarks from U.S. President Joe Biden at the start of the virtual Summit for Democracy, at the Chancellery in Berlin, Germany, Thursday, Dec. 9, 2021. (Michele Tantussi/Pool Photo via AP)

Les États-Unis prévoient d’engager 424 millions de dollars, sous réserve de l’approbation du Congrès, dans le soutien de cinq initiatives visant à renforcer de la démocratie. L’Initiative présidentielle pour le renouveau démocratique met l’accent sur les médias indépendants, la lutte contre la corruption, la réforme démocratique, la technologie ouverte et les élections équitables.

Lire aussi : Le déficit de liberté économique : une menace pour la démocratie

Dans le cadre de cet effort, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) lancera les Partenariats pour la démocratie afin d’accorder aux gouvernements engagés dans des réformes démocratiques de l’aide dans les secteurs tels que la santé, l’énergie et le monde des affaires. Un autre programme de l’agence américaine, baptisé Powered by the People (Animé par le peuple), aidera les mouvements sociaux, souvent issus des femmes et des jeunes, à créer une dynamique de changement positif.

« L’AVENIR APPARTIENT AUX DICTATEURS SEULEMENT SI ON LES LAISSE FAIRE. »

SAMANTHA POWER, ADMINISTRATRICE DE L’USAID

L’administratrice de l’USAID Samantha Power a indiqué que les États-Unis et les démocraties alliées allaient élaborer une charte mondiale pour les biens publics numériques, qui encourage les entreprises à développer des technologies à source ouverte respectueuse des droits humains.

En finir avec la crise de la COVID-19 reste le défi mondial le plus urgent, et le secrétaire d’État des États-Unis Antony Blinken a affirmé que les démocraties sont les mieux placées pour diriger cette lutte. Le 9 décembre, il a animé une discussion consacrée aux efforts de reconstruction après la COVID-19.

Le secrétaire d’État Blinken participe au Sommet virtuel pour la démocratie le 9 décembre. (© Chip Somodevilla/Getty Images)

« Les démocraties, quand elles fonctionnent au mieux, sont résilientes, créatives, capables de surmonter des défis complexes et de s’adapter rapidement lorsque cela s’avère nécessaire, et surtout, elles sont profondément attachées à répondre aux besoins des gens, surtout en temps de crise », a insisté M. Blinken.

Les éléments nécessaires à la lutte contre la COVID-19 sont des outils de base de la démocratie, telle que la transparence, le partage des données, la prise de responsabilité, la reconnaissance des erreurs, l’utilisation judicieuse des ressources publiques et l’honnêteté envers les citoyens, a-t-il souligné.

En outre, M. Blinken a annoncé la nomination d’un coordinateur pour la lutte mondiale contre la corruption*, qui s’emploiera avec des alliés à accroître la transparence et la responsabilité. Un fonds de lutte contre la kleptocratie récompensera également les personnes qui fournissent des informations sur les lieux où les responsables étrangers corrompus cachent de l’argent aux États-Unis.

Lire aussi : Démocratie et liberté : un duo anti-pauvreté

La secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen, a déclaré lors du sommet que son département établissait une base de données identifiant les propriétaires de sociétés-écrans qui sont souvent financées par des éléments corrompus.

Les États-Unis prévoient aussi de mettre en vigueur des règles sur les biens immobiliers pour empêcher que les propriétés privées ne servent à abriter des fonds illicites.

« De nombreux acteurs peuvent cacher leur argent à Miami ou dans les gratte-ciels de Central Park, tout comme ils le font dans des sociétés-écrans », a noté Mme Yellen, le 9 décembre. « Parfois, les gains mal acquis sont la seule chose qu’abritent ces propriétés de luxe. »

Un deuxième Sommet pour la démocratie aura lieu dans environ un an. Les participants y discuteront des progrès accomplis depuis le premier sommet.

« L’avenir appartiendra à ceux qui respectent la dignité humaine, et non à ceux qui la foulent aux pieds », a souligné M. Biden. « Aujourd’hui, l’espoir et l’histoire sont entre nos mains. Alors, montrons-nous à la hauteur de ce défi – ensemble. »

Source : share.america.gov

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 



À lire aussi