Afrikipresse
SociétéSociété

Sénégal: Politique, drogue, jeunesse et sexualité à la Une des quotidiens

Sénégal: Politique, drogue, jeunesse et sexualité à la Une des quotidiens
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 2 minutes

AFRIKIPRESSE-Dakar L’essentiel de la presse sénégalaise parue ce mardi accorde un traitement de faveur à l’actualité politique.

Le quotidien Direct-Info ouvre avec cette interrogation : «Faut-il brûler nos hommes politiques ?». En pages intérieures, le journal écrit que les hommes politiques sénégalais sont mêlés à des «dérives de toutes parts».

L’appel aux retrouvailles en perspective de la présidentielle de 2017, lancé par l’ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat charme Sud Quotidien qui titre : «Les Libéraux douchent Pape Diop».

Nos confrères de ce journal expliquent que l’appel de Pape Diop «ne suscite pas le grand enthousiasme ni la grande adhésion de la part de ses frères libéraux qui le qualifie de pure fantaisie politique et de non-évènement».

A sa Une, Le Populaire décrit un «Macky dans un triangle de feu» à cause des «coups de boutoir de Wade et la colère des enseignants».

Selon le journal, «le président ( est ) tenaillé entre tensions politiques, ébullition du front social et accusations de scandales».

Walfadjri poursuit avec la sortie de l’ancien président contre Macky Sall et écrit à sa une que «Wade ne regrette rien».

«L’UJTL (Union des jeunesses travaillistes libérales) justifie les propos du SG du Pds et flingue Macky», dit Rewmi.

Me Ousmane Ngom, dernier ministre de l’Intérieur du régime libéral (2000-2012) rompt le silence à la Une de L’Observateur, dans lequel journal il soutient : «Je n’ai jamais transigé à la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite). J’ai gelé mes activités au sein du Pds».

Libération revient sur le «différend» entre Emirates et le Sénégal en informant que «le président Macky Sall évite le crash». «Les émissaires dépêchés à Dubaï ont dissuadé la compagnie», poursuit Libé, soulignant qu’ «Emirates débloque son système de réservation bloqué depuis deux semaines».

«Accord pour le maintien de la desserte de Dakar : Les conditions d’Emirates», lit-on à la Une du Quotidien.

EnQuête trace «les routes de la drogue au Sénégal» et donne le circuit : «Joal-Pointe Sarrène-Mbour».

L’«apologie de la violence et de la sexualité» devenue «mode langagière des jeunes» fait la Une du journal L’As. Parmi ces «expressions des jeunes qui font fureur», le journal révèle «dor marteau, kheupante acide, torturé sa bopp, guerre day saf mondiale…»

Parlant des «longues détentions et des conditions de vie déplorables», La Tribune informe que «les détenus se révoltent et annoncent une diète».

Ndiack FAYE

Publiés récemment


À lire aussi