Afrikipresse
Politique

Semaine de la salubrité à Bouaké : la ville se mobilise en préparation de la CAN

Semaine de la salubrité à Bouaké : la ville se mobilise en préparation de la CAN
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 3 minutes

La ville de Bouaké se mobilise en préparation de la Can, à l’accasion de la deuxième semaine de la salubrité.

La deuxième édition de la semaine de la salubrité à Bouaké, initiée par le maire Amadou Koné, a débuté le samedi 28 octobre 2023. Cette édition a été marquée par le curage des caniveaux et le nettoyage des rues. Le dimanche 29 octobre, l’opération a continué en présence de Albert François Amichia, président du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023.

L’opération Grand Ménage, lancée en septembre dernier a connu un franc succès. Pour cette deuxième édition, le maire s’est félicité de l’adhésion massive des populations, de la société civile et de l’accompagnement du ministère de la Salubrité à travers l’Anaged. 

Bouaké se prépare pour la CAN

Amadou Koné est déterminé à transformer sa ville et à offrir un cadre de vie sain à ses habitants. Il veut aussi en un lieu attrayant pour les investisseurs et les visiteurs. Cette ambition s’inscrit dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, dont une phase finale se déroulera à Bouaké.

« Ce qui était important pour nous, c’est qu’il y ait cette adhésion populaire de toutes les forces vives de la ville. Des ONG, la jeunesse estudiantine, les femmes, les ministères techniques partenaires, les confessions religieuses etc. Ainsi après le curage des caniveaux hier samedi 28 octobre, nous sommes aujourd’hui dimanche 29 avec le ministre Amichia, président du COCAN pour la visite des sites importants devant être entretenus dans le cadre de la prochaine coupe d’Afrique dont une partie se jouera ici à Bouaké », a déclaré le maire Amadou Koné.

Grand ménage à Bouaké. © DR

L’environnement et l’assainissement sont au cœur du projet “Bouaké Nouveau”, porté par le conseil municipal. Pour mettre en œuvre ce projet, une opération Grand Ménage est organisée chaque dernier week-end du mois pour nettoyer les rues. En attendant que des bacs de collecte des ordures ménagères soient déployés dans toute la ville, le maire a invité les occupants des trottoirs à les libérer. 

« Les trottoirs doivent être libérés. Que tous ceux qui les occupent prennent les dispositions pour les libérer. Nous ne voulons plus de camions sur les trottoirs. Il faut que les transporteurs aillent sur les sites aménagés pour les gares », a-t-il insisté.

Le président du COCAN salue les efforts de Bouaké 

Albert François Amichia a exprimé sa satisfaction face aux travaux d’embellissement en cours à Bouaké, initiés par le maire Amadou Koné.

« Nous avons parcouru la ville et nous avons vu ce qui est en train d’être fait. Il était important que ce travail soit anticipé. Les infrastructures sportives doivent faire la fierté de cette ville et cette fierté doit se doubler d’un comportement, d’une façon d’accueillir les équipes, les supporters et les délégations officielles. Il faut que nous donnions une belle image de cette ville », a déclaré le président du Cocan.

François Amichia a souligné que la CAN représente une opportunité pour mettre en avant les atouts de la ville auprès des investisseurs. Il a également appelé les populations à se mobiliser massivement lors des prochains événements sportifs.

Amadou Koné, véritable capitaine de Bouaké, entraîne progressivement les populations dans sa vision de “Bouaké Nouveau”, une ville propre. Grâce à l’adhésion des populations et à l’effervescence observée lors des deux premières éditions, il est clair que le COCAN sera le premier bénéficiaire des retombées positives de l’organisation des semaines de salubrité dans la capitale du Gbêkê.

Yaya K.

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation



À lire aussi