Afrikipresse
Société

Sécurité routière : Amadou Koné parle aux jeunes sur Trace FM

Sécurité routière : Amadou Koné parle aux jeunes sur Trace FM
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 3 minutes

Afin de donner une large visibilité aux mesures adoptées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l’incivisme routier, le Ministre des Transports, Amadou KONE était le mardi 31 janvier 2023 l’invité de l’émission people « Génération 2.0 » de la radio Trace FM (99.0). Avec la journaliste présentatrice Meita TRAORE et son équipe, Amadou Koné a débattu de la question de la « Sécurité Routière », notamment l’incivisme routier, le permis à points, les minibus Abidjanais etc. Il a également répondu aux questions des auditeurs en direct.

L’émission « Génération 2.0 » est particulièrement destinée aux jeunes qui ont besoin des éclairages sur des sujets d’actualité, permettant ainsi de renforcer leur compréhension sur les réformes, les projets et les politiques du gouvernement. Une belle opportunité donc pour le ministre Amadou Koné de parler directement aux 22 millions de jeunes ivoiriens et au-delà via les réseaux sociaux.

De 20h15 à 22h, comment Amadou Koné a séduit la jeunesse 

Prévue pour se réaliser de 20h15 à 21h15 soit 1heure d’antenne, l’émission people « Génération 2.0 » de la radio Trace FM (99.0) de ce mardi 30 janvier 2023 a duré 2heures d’horloge. Aussi, la curiosité et la soif des animateurs et des nombreux auditeurs d’écouter le ministre Amadou Koné ne leur ont pas permis de voir le temps passé ni de poser plus de questions.

Sur la stratégie nationale de sécurité routière le ministre Amadou Koné a rappelé que cela fait deux ans que le ministère fait de la sensibilisation ; depuis l’adoption de la stratégie nationale le 7 septembre 2021 à maintenant.  Et qu’il est temps que chacun prenne ses responsabilités vis-à-vis des règles du code de la route et des nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement.

Lire aussi >> Sécurité routière en Côte d’Ivoire : Amadou Koné explique le permis à points 

Des usagers aux acteurs du secteur des transports (piétons, automobilistes, techniciens, prestataires de services), toute la chaîne sera désormais sous haute surveillance afin de déterminer la responsabilité pénale individuelle lorsqu’un véhicule ou un engin roulant fait des victimes. 

Sur l’incivisme, Amadou Koné a soutenu que les véhicules particuliers font plus de dégâts (accidents mortels) que les véhicules de transport et de marchandises.

Sur le permis à points, il sera dès le 1er mars 2023 date de sa mise en vigueur, question de lier le véhicule au chauffeur et à la carte grise afin de responsabiliser le conducteur qui a commis l’infraction.

Il a exhorté les chauffeurs à devenir des propriétaires avec l’opération de renouvellement du parc automobile.

Les objectifs du ministre Amadou Koné 

« Réduire de 50% le nombre de tués en 5 ans, recycler les chauffeurs mal formés, réduire les accidents sur les axes accidentogènes et sensibiliser les chauffeurs de 2 et 3 roues au respect des mesures de sécurité routière » tel est l’objectif que s’est fixé le ministre Amadou Koné avec la mise en œuvre de la stratégie nationale de sécurité routière.

Les prochaines étapes 

Les prochains chantiers du ministre Amadou Koné sont le métro d’Abidjan, les BRT, le développement du transport lagunaire et l’organisation du secteur des transports.

Lire aussi >> Sécurité routière : le consensus autour des projets de textes réglementaires relatifs aux nouvelles réformes (Atelier)

Avant de quitter le studio, Amadou Koné a salué le ministre de la santé et les équipes médicales de Yamoussoukro et Toumodi pour leur promptitude et prise en charge des victimes de l’accident du 5 janvier dernier à Yamoussoukro.

« Les accidents peuvent arriver par divers moyens, mais notre capacité à prendre en charge les victimes fait partie de la stratégie nationale de sécurité routière du ministère des transports et non uniquement la sensibilisation et la répression », a-t-il ajouté avant d’exhorter tous les jeunes à se conformer aux nouvelles règles de sécurité routière pour éviter les drames de la circulation surtout en cette année 2023 dédiée à la jeunesse.

Réagir à l'article

Publiés récemment

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?


Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports


JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges

JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges


Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 

Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 


Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix

Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix


Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 

Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 


Mots clés :AfrikipresseAmadou KonéCôte d'Ivoireincivismejeunespermis à pointsSécurité routièreTrace FMTransports


À lire aussi