Afrikipresse
Société

Réseaux sociaux : Des fidèles musulmans formés aux techniques de cadrage et de gestion

Réseaux sociaux : Des fidèles musulmans formés aux techniques de cadrage et de gestion
Publié le
Par
M. Ismaïla
Lecture 2 minutes

Dans le cadre de l’utilisation des réseaux sociaux, des fidèles musulmans ont été formés aux techniques de cadrage et de  gestion des canaux digitaux. 

40 fidèles issus de 20 mosquées de Grand-Bassam ont reçu leur parchemin à l’issue de 5 jours de formation sur les techniques de cadrage et de gestion des canaux digitaux. C’était le lundi 14 mars 2022 à la mosquée Samassa de la cité balnéaire.

Coulibaly Siaka : «Amener la mosquée à aller vers les jeunes, au lieu d’amener les jeunes à aller forcément vers les mosquées»

Coulibaly Siaka, opérateur économique par ailleurs donateur, a indiqué qu’une telle formation a pour objectif de faire la promotion de la religion musulmane tout en permettant aux mosquées d’être au monde des réseaux sociaux. «Notre souhait est que ces outils soient utilisés dans le chantier d’Allah afin d’amener la mosquée à aller vers les jeunes, au lieu d’amener les jeunes à aller forcément vers les mosquées».

L’Imam Moussa Dramé, secrétaire du conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim), à quant à lui qualifié l’acte de salutaire. Toutefois il a tenu à relever que les réseaux sociaux sont des couteaux à double tranchant. «Faisons très attention, il nous faut vraiment prêcher la bonne parole allant dans le sens de paix, la réconciliation, la cohésion sociale et non pas dans le désordre », a conseillé l’imam. 

Bintou Pekelé : «Aujourd’hui, ce sont des gens capables de se mettre devant un sujet, de raconter une histoire à partir du sujet à travers plusieurs valeurs de plan»   

Selon Bintou Pekelé, Journaliste télé par ailleurs Chef du Projet, ces fidèles formés seront déployés dans les 20 mosquées et mosquées environnantes de Grand-Bassam. Ils doivent pour elle pouvoir filmer les sermons qui seront faits. «Aujourd’hui, ce sont des gens capables de se mettre devant un sujet, de raconter une histoire à partir du sujet à travers plusieurs valeurs de plan. Nous avons lancé le projet , nous sommes à la fin de cette phase-test, pour nous c’est un succès», s’ est exprimé Bintou Pekelé tout en tirant satisfaction de cette première phase de la formation. 

Il faut noter que le Projet va s’étendre à d’autres mosquées une fois celui de Grand-Bassam aura atteint son objectif. 

Moustapha Ismaila

Publiés récemment

DG RTI limogé : Traoré  Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations

DG RTI limogé : Traoré Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations


Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 



À lire aussi