Afrikipresse
Afrique

Relations Afrique – Europe : l’UIJA appelle à une nouvelle ère de coopération

Relations Afrique – Europe : l’UIJA appelle à une nouvelle ère de coopération
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 3 minutes

L’Union internationale des journalistes africains (Uija) par la voix de son président Lanciné Camara appelle à redéfinir les relations entre l’Afrique et l’Europe à l’issue du 6eme sommet Union européenne – Union africaine qui s’est tenu les 17 et 18 février 2022 à Bruxelles en Belgique.

Dans le communiqué ci-dessous, l’Ujia, regrette que les chefs des juntes militaires du Mali, de la Guinée et du Burkina Faso n’aient pas été invités à Bruxelles pour être entendus. Par ailleurs, Lanciné Camara demande une refonte des relations entre la France et le continent et aussi la naissance d’une nouvelle génération d’intellectuels africains plus engagés.

“Pour nous autres les sans-voix, la nouvelle génération d’hommes politiques africains se doit d’être meilleure que celle qui a piétiné les valeurs défendues par Nelson MANDELA, par Amilcar CABRAL mort au combat de libération ou Patrice LUMUMBA, mort lui aussi pour la Patrie.

Nous pensons également que la génération des soldats ASSIMI GOÏTA du Mali, Mamadi DOUMBOUYA de Guinée -Conakry ou Paul-Henri SANDAOGO-DAMIBA du Burkina-Faso, ne sera pas une génération du genre Vladimir POUTINE, cherchant à diviser l’Europe et à nuire à ses valeurs humanistes.

Aussi, le fait d’avoir oublié de les inviter au 6ème Sommet Union Africaine – Union Européenne, n’aura pas permis de les pousser à s’expliquer sur les raisons de leur Coup d’État et surtout, sur quels programmes se basent-ils pour sécuriser le continent, bâtir des États de Droit et de Devoir, et bien entendu, sauver l’AFRIQUE des mains des tyrans qui pillent les matières premières, de la mafia des guerres économiques, militaropolitiques, etc…

Loin de vouloir comparer ce qui n’est pas comparable, nous aimerions voir surgir dans leurs rangs, un Charles De GAULLE africain, susceptible de consolider l’Unité continentale, de réorganiser les forces armées pour défendre l’AFRIQUE contre les agresseurs djihadistes.

Quant à la montée des sentiments anti-français, nous suggérons, une fois de plus, aux Autorités françaises de s’inspirer du comportement qui permet aux dirigeants Portugais d’éviter tout conflit avec leurs anciennes colonies, aux Anglais, aux Espagnols ou aux Allemands d’éviter également tout conflit avec les leurs.
Dans le même type de réflexion, nous attendons de la nouvelle génération des penseurs, des écrivains africains, de la dimension d’un MONGO BETI, d’un CAMARA LAYE, d’un FRANTZ FANON ou d’un AIMÉ CÉSAIRE, et chez les scientifiques de la dimension d’un CHEIKH ANTA DIOP, par exemple, de réfléchir sur les idées conduisant à une véritable RENAISSANCE culturelle, sociale, économique, technologique de l’Afrique.

Un Émile ZOLA, par exemple, et beaucoup d’autres célèbres écrivains de l’époque où l’Europe était dans des conditions difficiles, ont été les pionniers d’une prise de conscience populaire réveillant l’Europe.
Certains de nos écrivains pensent qu’un simple pèlerinage dans la confusion à l’Élysée est déjà un grade littéraire et politique.

Par ailleurs, nous sommes très contents que les dirigeants de la CEDEAO aient été invités au 6ème Sommet Union Africaine – Union Européenne à Bruxelles.

Nous les prévenons que s’ils continuaient à appuyer l’embargo sur le Mali par la fermeture des frontières, cela pourrait pousser ASSIMI GOÏTA à battre une monnaie malienne, comme AHMED SÉKOU TOURÉ l’a fait en son temps, et à se retirer définitivement de la CEDEAO.

Heureusement que dans notre débat du 19 février dernier, à Paris, sur le thème « Dans un monde en crise, quelles réformes indispensables à entreprendre pour faire de l’Union Africaine l’équivalent de l’Union Européenne, et dans l’immédiat, peut-on compter sur l’Union Africaine pour être l’arbitre de l’apaisement et des bonnes solutions face à la crise franco-malienne ? », il a été décidé, avec des avocats de la dimension de Feu Jacques VERGÈS, comme par exemple, Maître Tidiani GUINDO, avocat à la Cour d’Appel de Paris, Docteur en Droit et Maître Bakary DRAMÉ, avocat au Barreau de Paris, Docteur en Droit, qui ont fait de brillants plaidoyers sur l’UNION AFRICAINE et sur les réformes à entreprendre pour la rendre plus crédible, d’envoyer la synthèse aux Députés européens, à l’Union Africaine, plus particulièrement, à son Président actuel en exercice, Son Excellence Macky SALL.

D’autres débats suivront à Dakar, à Bamako, à Conakry, à Abidjan, etc…

Le 20 février 2022
Pour l’UIJA, Lanciné CAMARA

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :Assimi Goïta


À lire aussi