Afrikipresse
Société

N’déou (Kouto) : les populations plaident pour la réhabilitation des routes

N’déou (Kouto) : les populations plaident pour la réhabilitation des routes
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

Les populations de N’déou plaident auprès du ministre Bruno Koné pour la réhabilitation des routes de la localité.

Les populations du village de N’déou à 25 km de Kouto dans le nord de la Côte d’Ivoire plaident auprès du ministre Bruno Koné pour la réhabilitation des routes de la localité. C’était le samedi 8 octobre 2022, à l’occasion de la cérémonie d’installation de la présidente de la fédération des associations des femmes du village. 

Parrain de la cérémonie d’installation de la présidente des femmes de N’déou, Bruno Koné a réaffirmé son engagement à lutter contre la pauvreté aux côtés des femmes : « C’est avec vous [les femmes] que nous réussiront la lutte contre la pauvreté dans notre région, c’est pourquoi je serai toujours de votre côté et je tiens à vous dire ma satisfaction et toute mon admiration pour le travail remarquable que vous abattez dans la région pour l’amélioration des conditions de vie des populations »

Le plaidoyer des populations 

Les porte-paroles des populations dans leur ensemble, tout en saluant la sollicitude du ministre Bruno Koné, ont unanimement évoqué les problèmes d’accès aux villages de la sous-préfecture de Kouto et demandé la réhabilitation des routes. « Les pistes sont impraticables surtout en cette période de forte pluviométrie, nous nous en remettons à vous afin que les routes qui mènent à nos villages soient bitumées », ont-ils plaidé.

Les assurances de Bruno Koné 

À ces préoccupations légitimes des populations, le parrain de la cérémonie s’est voulu rassurant. « Personne n’a été oublié dans le programme du gouvernement en ce qui concerne les projets d’infrastructures routières, ce qui se fait ailleurs se fera aussi ici, le bitumage de l’axe Kouto-Sianhala fait partie des priorités du gouvernement et nous y travaillons… », a-t-il affirmé.

Néanmoins, a-t-il poursuivi, le mauvais état de la route ne sera jamais une raison suffisante pour entamer son engagement auprès des populations de la Bagoué. Ainsi, a-t-il martelé : « partout où se trouvent des populations de la Bagoué qui me font l’honneur de m’associer à leurs initiatives, j’irai, pour leur apporter mon soutien. Que ce soit à pied ou même à la nage, j’irai partout où il le faut… »

avec Sercom

Publiés récemment

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental



À lire aussi