Afrikipresse
Politique

Régionales et municipales 2023 dans le Tchologo : 3000 militants et 4 ministres pour investir TBO et 6 autres candidats 

Régionales et municipales 2023 dans le Tchologo : 3000 militants et 4 ministres pour investir TBO et 6 autres candidats 
Publié le
Par
Joel Touré
Lecture 5 minutes

Le Centre polyvalent de Ferkė a servi de cadre ce samedi 20 mai 2023, à la cérémonie de présentation officielle, aux militants du parti au pouvoir ainsi qu’aux populations de la Région du Tchologo, des sept (07) candidats aux élections Régionales et municipales du 2 septembre prochain, pour le compte du Rassembement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Cette cérémonie de présentation des candidats RHDP a pris des allures de cérémonie d’investiture populaire. De source sécuritaire, ce sont près de 3000 personnes, venues des six (06) circonscriptions électorales de cette région du Nord acquise à la cause du RHDP, qui se sont mobilisées dans l’enceinte située à proximité du Commissariat de ladite ville, pour faire de ce moment solennel, une belle fête. 

Fanfares, chants, danses et musiques du terroir et autres chansonniers traditionnels du peuple Palaforo, étaient tous donc réunis à l’occasion.

Le chef de la délégation officielle, le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, Monsieur Fidèle Sarassoro, qui supervisait cette mission a tenu avant tout propos, à clarifier certains points notamment en ce qui concerne le processus de sélection de ces candidats.

« Lors de la sélection des candidats, le Tchologo a été exemplaire. L’esprit de responsabilité, de fraternité et de solidarité a conduit très tôt, à un consensus. Un consensus qui s’est créé autour de la personne du Ministre d’État et leader de cette belle région, Tené Birahima Ouattara (…) Tous ces candidats retenus ici présents, sont le choix de notre parti, le RHDP. Ils ont été choisis à la suite d’un processus rigoureux et responsable (…) Ces candidats sont bons et ils vont nous apporter gloire et victoire le 2 septembre 2023 », a déclaré le chef de délégation. 

L’émissaire du parti au pouvoir avait à ses côtés, l’ambassadeur Claude Sahi, secrétaire exécutif adjoint chargé de la communication et de la propagande et Soumahoro Choilio, secrétaire national chargé de l’informatique et du fichier numérique du RHDP. 

Fidèle Sarassoro a également transmis les encouragements du Secrétaire exécutif et du Président du Directoire du RHDP, mais il a surtout traduit la satisfaction du Président du RHDP, Alassane Ouattara qui selon lui, se réjouit de la désignation de ces éminents cadres en qualité de candidats du parti dans la région du Tchologo.

Remporter tous les sièges en jeu dans le Tchologo, selon le candidat TBO

Il est ainsi revenu au ministre d’État, Tené Birahima Ouattara, candidat à sa propre succession au niveau du Conseil régional, de prendre la parole aux noms de tous les candidats du RHDP de la région du Tchologo.

« Je voudrais saluer le militantisme et la sympathie qui sont portés à l’endroit du RHDP et à son Président, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, à travers donc cette mobilisation exceptionnelle des populations ainsi que des structures du parti (…) Nous, candidats, mesurons pleinement le poids de cette responsabilité. Et nous voulons rassurer de notre totale engagement à servir les causes de notre grand parti en remportant tous les sièges en jeu dans la région du Tchologo », a affirmé le candidat TBO comme l’appellent affectueusement ses partisans dans la région.

Les six (06) autres candidats qui défendront les couleurs du RHDP aux élections couplées Régionales et municipales le 2 septembre 2023, dans la région du Tchologo sont respectivement : Silué Gneneyeri Jacques (Ferkė), Teneyoumou Coulibaly (Koumbala), Abdramane Tiémoko Berté (Kong), Moussa Tounkara (Ouangolo), Mamadou Ouattara (Diawala) et Alassane Ouattara (Niellé).

Présence remarquée des ministres de la République

Outre la présence du ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, Fidèle Sarassoro, cette cérémonie de présentation des candidats tenue à Ferkė a enregistré la participation d’autres ministres du gouvernement Patrick Achi, notamment Amadou Koné des Transports, Coulibaly Sangafowa du Pétrole et Amadou Coulibaly de la Communication.

Joël Touré, envoyé spécial à Ferkė.

____________________________________________________________

 

Karim Ouattara, fils de la région, décrypte le choix des candidats RHDP dans le Tchologo 

Le Directeur général adjoint de la LONACI, fils de la région du Tchologo a pris part à cette cérémonie d’investiture des candidats RHDP tenue à Ferkė. Karim Ouattara livre ici ses impressions.

« Le choix des candidats RHDP, est un choix judicieux d’autant plus que vous avez trois maires en fonction dont le maire de Diawala et le maire de Ouangolo. Ce sont là, des maires qui sont candidats à leurs propres successions. Les populations n’ont marqué aucune objection quant à leur choix. Celui qui est nouveau, mais qui n’est pas tout à fait nouveau, c’est le candidat RHDP aux municipales à Ferkė. Il est en même temps, le député RHDP du département de Ferké. Ce sont donc  de très bons choix qui vont assurer la victoire du RHDP au niveau de la région du Tchologo. Au niveau du Conseil régional, je pense qu’il n’y a pas match. Aujourd’hui, avec cette investiture, on a l’occasion de voir les Éléphants du RHDP dans le Tchologo car avec eux, la victoire sera assurée à 100%. C’est vrai que par ailleurs, le maire sortant de Ferké, qui est aussi candidat, est un fils de la région mais le candidat RHDP qui est en face de lui, est lui aussi fils de la région.  Dire que le maire sortant est un partisan de Guillaume Soro, c’est une vérité, mais ici, personne n’est ennemi de Guillaume Soro.  À Ferké ici, nous sommes tous frères sauf si d’autres personnes le prennent autrement mais nous sommes tous frères.  Il est de Ferké, le candidat RHDP est également de Ferké.  Le candidat RHDP est député. Et c’est lui qui a fait tomber le maire sortant lorsque celui-ci était candidat aux élections législatives passées. Donc cela aussi, est à prendre en compte ».

Propos recueillis par Joël Touré à Ferkė.

Publiés récemment

Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire

Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire


Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO



À lire aussi