Afrikipresse
Économie

Production cotonnière en Côte d’Ivoire : l’ambassadeur Alassane Diamouténé signe un accord avec l’agence brésilienne de coopération

Production cotonnière en Côte d’Ivoire : l’ambassadeur Alassane Diamouténé signe un accord avec l’agence brésilienne de coopération
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 3 minutes

L’ambassadeur Alassane Zié Diamouténé a signé un accord de coopération avec l’agence Brésilienne de coopération dans le cadre du developpement de la production cotonnière en Côte d’Ivoire.

En vue de booster la production de coton en Côte Ivoire, SEM Alassane Diamouténé, ambassadeur ivoirien au Brésil a signé un accord avec l’ambassadeur Ruy Carlos Pereira, directeur général de l’Agence Brésilienne de Coopération (ABC) le mercredi 7 décembre 2022 dans les locaux de l’ABC. La cérémonie a enregistré la présence de SEM Luiza Lopes, ambassadeur, directrice du département Afrique du ministère des Relations extérieures du Brésil, de monsieur Nelci Peres Caixeta, coordinateur général du projet au sein de l’ABC et de monsieur Daniel Bruxel, président de l’Association des producteurs de coton de l’Etat de Minas Gerais, partenaire technique au projet.

Un projet de 3 millions de dollars US sur 3 ans

Le projet coton s’inscrit dans le cadre de la coopération technique entre le Brésil et la Côte d’Ivoire ; il fait partie du programme brésilien de soutien au renforcement de la coton culture, en faveur de 17 pays africains dont la Côte d’Ivoire. 

Le directeur général de l’ABC, l’ambassadeur Ruy Carlos Pereira, a indiqué que le Brésil apportera toute l’assistance technique nécessaire pour l’atteinte des objectifs du projet. Il a souligné que ce projet d’une valeur de 3 millions de dollars US, sera réalisé sur une période de 3 ans et qu’il démarrera dès le mois de janvier 2023, avec la visite technique du laboratoire de fibre de coton situé à Bouaké, par des experts brésiliens.

Lire aussi >> Festuris 2022 au Brésil : l’ambassadeur Alassane Diamouténé  vend la destination Côte d’Ivoire

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet, il est prévu notamment : le renforcement de capacités, aussi bien au Brésil qu’en Côte d’Ivoire des 5 structures ivoiriennes concernées par le projet, l’installation de 2 unités techniques de démonstration à Bouaké et Korhogo et 2 visites au Brésil dans le domaine de la transformation et de la traçabilité du coton.

Selon le directeur général de l’ABC, des discussions sont en cours pour la réalisation d’autres projets dans les domaines suivants : la production de céréales et de noix de cajou, l’élevage, le renforcement institutionnel du lycée agricole et le soutien pour la mise en place d’une école vétérinaire.

450 000 tonnes production annuelle et d’énormes difficultés

Représentant le ministre d’État, ministre de l’agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, l’ambassadeur Alassane Diamouténé a présenté les défis de la production cotonnière en Côte d’Ivoire.

Pour lui, malgré sa 3ème place en Afrique avec 450 000 tonnes de production annuelle et 100 000 producteurs, la filière coton en Côte d’Ivoire rencontre d’énormes difficultés notamment l’acquisition des semences, l’existence d’insectes ravageurs, les maladies des plantes, la mauvaise qualité des sols ou encore la faible mécanisation.

Lire aussi >> Lula nouveau président du Brésil : l’UIJA salue le retour aux affaires d’un résistant politique

L’ambassadeur ivoirien s’est donc réjoui de cette opportunité pour acquérir de nouvelles connaissances et expériences qui va augmenter la valeur ajoutée de la filière en facilitant la transformation davantage de fibre et de graines de coton et permettre aux producteurs d’être compétitifs sur le marché international.

Le projet est coordonné par l’ABC avec le soutien de l’Institut Brésilien du Coton, en partenariat technique avec l’Association des Producteurs de Coton de l’Etat de Minas Gerais. En Côte d’Ivoire, le Conseil du Coton de l’Anacarde en partenariat avec I’INTERCOTON, la Fédération des Producteurs de Coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI) ainsi que l’Association Professionnelle des Sociétés Cotonnières de Côte d’Ivoire (APROCOT-CI) en assure la coordination.

Yaya K

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 



À lire aussi