Afrikipresse
Économie

L’augmentation du prix du pain en Côte d’Ivoire démentie par 2 associations du secteur

L’augmentation du prix du pain en Côte d’Ivoire démentie par 2 associations du secteur
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

Suite à l’annonce de l’augmentation du prix de la baguette de pain faite par le Haut patronage de la boulangerie et de la pâtisserie en Côte d’Ivoire (Hpbp-Ci), Boubacar Diallo, vice-président de la Fédération des coordinations professionnelles des boulangeries et des de Côte d’Ivoire (Fecobp-Ci) et Yafine Koné, vice-président de la Fédération interprofessionnelle des patrons artisans, des boulangers et des pâtissiers de Côte d’Ivoire (Fipabp-Ci) étaient face à la presse le mardi 20 décembre 2022, à Abidjan-Treichville. À travers ces deux représentants, la Fecobp-Ci et la Fipabp-Ci ont fait savoir qu’il s’agit d’un acte délibéré et déplacé pour troubler la quiétude des ivoiriens et des consommateurs en cette fin d’année.

En effet, la faîtière du Hpbp-Ci a annoncé, l’augmentation du prix de la baguette de pain à la fin du mois de décembre 2022 après que la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire ait proposé au gouvernement (Cgeci) de relever le Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig).

« C’est une annonce hasardeuse diffusée sur les réseaux sociaux. Elle n’engage que ses acteurs. Nous, Fecobp-Ci et Fipabp-Ci, déclarons qu’il s’agit d’un acte délibéré et déplacé pour troubler la quiétude des ivoiriens et des consommateurs en cette fin d’année 2022. Nous lançons un appel à nos camarades du Haut patronat afin qu’ils se ressaisissent rapidement », a lu Boubacar Diallo, vice-président de la Fecobp-Ci.

Boubacar Diallo a informé que, depuis 2 ans, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion de PME a mis en place un comité technique afin d’assainir le secteur de la boulangerie-pâtisserie. « Ce comité permet aux patrons artisans, aux boulangers, aux pâtissiers, etc., d’adresser leurs préoccupations au gouvernement », a-t-il précisé.

En outre, il a dit que le gouvernement ne ménage aucun effort pour soutenir le secteur puisque plusieurs actions menées ont porté leurs fruits notamment, le blocage du prix de la farine de blé, la négociation d’une fiscalité adaptée au secteur tenant en compte le caractère social du pain, la mise en place depuis le 01 avril 2022 d’une subvention au profil des acteurs de la boulangerie-pâtisserie. «La Fecobp-Ci et la Fipabcp-Ci ne sauraient accepter de s’associer à une telle désinvolture venant du Haut Patronat », a-t-il poursuivi.

Les faîtières ont réitéré leur indéfectible attachement au règlement de tout souci dans un cadre formel mis en œuvre par leur ministère de tutelle. « Nous voulons remercier monsieur le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion de PME, Souleymane Diarrassouba, pour tous les efforts consentis en faveur des boulangers de Côte d’Ivoire », a conclu Boubacar Diallo.

Jessica MEDEBODJI

Publiés récemment

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


<strong>Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge</strong>

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental


Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire

Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire


Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »



À lire aussi