Afrikipresse
International

Pollution accidentelle par hydrocarbure en Mer et littoral : ISMI accueille un atelier de formation des officiers de Port à Abidjan 

Pollution accidentelle par hydrocarbure en Mer et littoral : ISMI accueille un atelier de formation des officiers de Port à Abidjan 
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 5 minutes

Dans le cadre du projet d’assistance technique et renfort de la Sûreté-sécurité des infractions Portuaires en Afrique de l’Ouest et du Centre (WeCAPS), l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) de l’Académie deRégionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) de Côte d’Ivoire, en partenariat avec la commission européenne, organise  à Abidjan du 10 au 14 octobre 2022 sur les sites de l’ARSTM (ISMI) et du Port d’Abidjan (13 octobre) un atelier de formation des officiers de port sur la lutte contre les pollutions accidentelles par hydrocarbure en mer et sur le littoral.   

Cet atelier a pour objectif de regrouper les officiers de port afin de partager les bonnes pratiques en matière de lutte contre la pollution par les hydrocarbures. 

À cet effet, une équipe du Centre de Documentation de Recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (CEDRE) est mobilisée pour assurer l’intégralité des actions pédagogiques.  La cérémonie inaugurale s’est tenue le lundi 10 octobre 2022 à la salle de conseil de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) Yopougon, Niangon.

Une vingtaine d’officiers auditeurs du port venue de 10 pays d’Afrique de l’ouest et du Centre prend part  depuis ce lundi 10 octobre 2022  à Abidjan à un atelier de formation sur la lutte contre les pollutions accidentelles par hydrocarbures en mer sur le littoral.

Durant cinq (5) jours du 10 au 14 octobre 2022,  les Officiers de port affectés aux missions de prévention et de lutte contre la pollution marine dans les ports partageront  les bonnes pratiques en matière de lutte contre la pollution par les hydrocarbures.  

Le projet WeCAPS 

« Le Projet WeCAPS est un projet européen qui est piloté par Expertise France et qui s’est fixé comme objectif d’appuyer un support au niveau des ports en Afrique de l’Ouest, en Afrique centrale sur un volet gouvernance,  sûreté et sécurité.  Et cette formation s’inscrit dans le volet sécurité-sûreté dans un port, en l’occurrence le port Autonome d’Abidjan.

La sécurité, c’est à la fois protégé les personnes, les biens ainsi que l’environnement.

Cette formation vise donc à apporter un appui technique à nos partenaires qui sont situés dans ces ports en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale pour améliorer leur connaissance et être beaucoup plus efficaces , avoir de meilleures capacités de réponse opérationnelle en cas d’incident et d’accident liés à une pollution accidentelle dans le milieu marin ou dans le milieu portuaire. Voilà l’objectif que s’est fixé WeCAPS à travers l’ISMI en s’attachant les services d’experts internationaux , le CEDRE.

Pour cette formation, c’est l’ensemble des représentants des autorités portuaires qui sont dans le cadre du projet WeCAPS soit 7 pays et  10 ports qui sont concernés.

Nous y avons associé d’autres pays avec lesquels nous ne travaillons pas d’habitude. C’est le cas de la Guinée Conakry, du Liberia, de la Sierra Leone,  car la pollution, c’est quelque chose d’universelle dont la lutte doit être dans une approche régionale et non limitée à un pays », a fait savoir M. Samuel Champon, expert clé du projet WeCAPS, représentant Expertise France.

© DR

Le directeur de l’ISMI présente les enjeux du séminaire 

«  Les déversements d’hydrocarbures en mer sont des événements imprévisibles qui peuvent causer des dommages importants à l’environnement, la faune et les communautés côtières.  Le transport du pétrole a été responsable de plusieurs des plus grandes marées noires, notamment les accidents du Prestige ( 2001) et de l’EXXON Valdez (1989), mais plus récemment, un nombre croissant d’incidents majeurs originaires de l’exploration et la production Offshore. Le Golfe de Guinée qui se distingue par l’existence de routes Maritimes stratégiques pour le commerce mondial et diverses activités d’exploitation de ressources d’hydrocarbures offshore, est fortement exposé aux risques de pollution marine. 

Alors que d’importants efforts sont réalisés au niveau national pour la mise en place des plans d’intervention d’urgence, notamment dans le cadre de l’initiative mondiale pour l’Afrique  Occidentale, Centrale et Australe ( Projet GI WACAF), il reste encore beaucoup à faire en termes de promotion de ressources humaines performantes , maîtrisant les techniques de lutte contre la pollution marine. C’est pour contribuer à une riposte efficace en cas de situation critique que le projet WeCAPS a contracté avec l’ISMI  pour l’organisation de cette formation », a expliqué  le colonel ABE AKE Lazare, directeur de l’ISMI représentant le DG de l’ARSTM et le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné.

Une formation théorique et pratique 

« Les objectifs de cette formation, c’est que les participants aient la connaissance des stratégies de lutte et les dispositions qui sont applicables dans leur zone afin qu’ils prennent la pleine mesure de la difficulté de déploiement de ces moyens et d’organisation que cela nécessite.

C’est une formation qui sera théorique et pratique dans lesquelles nous aborderons et mettrons en pratique les différents types de lutte antipollution », a renchéri Nathalie Monvoisin cheffe du service Études et Formation au CEDRE.

Les thématiques de l’atelier

Du 10 au 14 octobre 2022, les participants aborderont les thématiques suivantes  :

 – Principes généraux et grandes stratégies de lutte ; 

 – Comportement des hydrocarbures dans l’environnement ;  

Stratégies de lutte en mer :  

Observation aérienne, suivi des nappes et quantification de la pollution en mer ;   Dispersion;   Brûlage in situ;   Confinement – récupération ;

La gestion de crise : 

 La planification d’urgence et la gestion d’incident ;  La communication de crise et les médias ; L’indemnisation ; 

 – La lutte sur le littoral :

 La reconnaissance des sites pollués ; Le nettoyage du littoral ; L’organisation des chantiers ; La gestion des déchets ;  

Etude de cas de pollutions.

Le séminaire a lieu à Abidjan du 10 au 14 octobre 2022 sur les sites de l’ISMI avec un cas pratique au Port d’Abidjan le jeudi 13 octobre 2022.

Sercom ARSTM 

Publiés récemment

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés

Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés


Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo

Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo


Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT

Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT



À lire aussi