Afrikipresse
SportSports

Ouattara : la Coupe du monde de football pour la Côte d’Ivoire en 2026

Ouattara : la Coupe du monde de football pour la Côte d’Ivoire en 2026
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 3 minutes

Le Trophée de la Coupe du Monde FIFA est à Abidjan depuis le mardi 13 mars 2018. Et ce, dans le cadre de FIFA World Cup Trophy Tour.

Ce trophée prestigieux a été officiellement présenté au Président de la République, Alassane Ouattara au Palais présidentiel à Abidjan-Plateau. C’est l’ambassadeur de la FIFA, l’ancien international Français Christian Karembeu qui a remis officiellement ce trophée Alassane Ouattara.

Le Président de la République a lu le nom des pays inscrits au bas du trophée, en faisant une prémonition relative à la Côte d’Ivoire : « 2026, La Côte d’Ivoire…. Je suis certain que les Éléphants m’ont entendu, et qu’en 2026, nous aurons l’occasion de tenir la Coupe en Côte d’Ivoire ». « Je crois maintenant que nous méritons cet événement. Le fait de ne pas être en Russie est un peu une déception. Nous sommes heureux de vous accueillir avec ce trophée qui est quelque chose de magnifique que tout le monde rêve de tenir, de voir et d’obtenir. Je remercie Coca-cola d’avoir organisé le passage à Abidjan de ce trophée. C’est tout de même, un trophée prestigieux, convoité par tous », a soutenu le président de la République. Selon lui, « le passage de ce trophée est l’occasion de célébrer les valeurs sportives qui doivent inspirer notre jeunesse ».

Le champion du monde 1998, Christian Karembeu, par ailleurs ambassadeur de la FIFA s’est dit « heureux de fouler la terre de Didier Drogba, Yaya Touré et ces illustres footballeurs ivoiriens qui ont émerveillé le monde ».

Le ministre des Sports et Loisirs François Amichia a rappelé que ce sont 51 pays et 80 villes qui accueillent la FIFA World Cup Trophy Tour. Pour le ministre, « la Côte d’Ivoire est une nation de football, une terre de sport ».

«Nous considérons la Côte d’Ivoire comme une terre de football. C’est vrai que la Côte d’Ivoire n’y va pas mais le trophée va vers ceux qui n’y vont pas », a indiqué Don Dussey, Directeur régional de la marque Coca-Cola à l’initiative de cette tournée de présentation du trophée.

Selon le protocole de la FIFA, seuls les chefs d’État et les vainqueurs de la compétition ont le droit de toucher le trophée de la Coupe du Monde.

Conçu en 1970, par l’artiste italien Silvio Gazzaniga, l’actuel trophée de la Coupe du monde pèse 6,175 kilogrammes. Il est en or de 18 carats et mesure 36,8 centimètres. On y observe aussi deux couronnes de malachite semi-précieuse, incrustées dans sa base, laquelle porte les années et les noms de chaque pays champion du monde depuis 1974.

Ange K

Publiés récemment

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 


Chronique du lundi – Expert en communication politique, Christian Gambotti décrypte le message du président de la République prononcé le 18 juin 2024

Chronique du lundi – Expert en communication politique, Christian Gambotti décrypte le message du président de la République prononcé le 18 juin 2024


Bouaké : le trophée de la CAN présenté aux populations

Bouaké : le trophée de la CAN présenté aux populations


Côte-d’Ivoire : 50.000 femmes rendent hommage au président Alassane Ouattara, le message de Dominique Ouattara

Côte-d’Ivoire : 50.000 femmes rendent hommage au président Alassane Ouattara, le message de Dominique Ouattara


Interview – intronisation du 14è roi des Baoulé : Nanan N’goran Koffi II, chef des Faafouê, donne des explications

Interview – intronisation du 14è roi des Baoulé : Nanan N’goran Koffi II, chef des Faafouê, donne des explications


Mots clés :Côte d'IvoireCoupe du mondefootballOuattara Alassane


À lire aussi