Afrikipresse
Afrique

L’Onu au Burkina Faso se démarque d’un membre de l’organisation du faux général ivoirien arrêté 

L’Onu au Burkina Faso se démarque d’un membre de l’organisation du faux général ivoirien arrêté 
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 2 minutes

Alors que le faux général ivoirien présumé Joseph Martial Lebahi est aux arrêts en Côte d’Ivoire, un membre de son organisation continue d’agir es qualité au Burkina Faso. Cela a suscité une mise au point des responsables de des Nations unies dans le pays. 

Dans une clarification en date du 4 mai 2023, les responsables de l’organisation des Nations Unies au Burkina Faso, affirment n’avoir aucune lien avec une personne disant être  “Juge de paix et diplomate accrédité auprès des Nations Unies“. 

Des qualités revendiquées notamment par le présumé faux général ivoirien en prisoné Côte d’Ivoire depuis 7 mois environ. 

L’intégralité du point de clarification 

Nous avons suivi avec regret la sortie des articles de presse d’un soi-disant expert en sécurité défense, en l’occurrence M. Achille Dodé, qui s’autoproclame « Juge de paix et diplomate accrédité auprès des Nations Unies. »

Les Nations Unies au Burkina Faso tiennent à informer l’opinion publique que le nommé Achille Dodé n’est pas un employé des Nations Unies et que ses commentaires, exprimés lors de la conférence de presse, tenue le 28 avril 2023 à Ouagadougou, ne reflètent pas les opinions ou la position officielle de notre Organisation.

Le Système des Nations Unies reste attaché à ses principes fondamentaux d’impartialité et d’indépendance dans son action quotidienne au Burkina Faso.

Lire aussi » Faux au Marché d’Adjamé : Acoproma déboutée à la cour d’appel, révélations accablantes

Nous réitérons notre engagement à continuer de travailler avec le Burkina Faso et les partenaires internationaux pour renforcer la protection des civils, répondre aux défis humanitaires et de développement, promouvoir et protéger les droits humains, et soutenir les efforts vers une paix durable.

Conformément à notre mandat, nous continuerons à mettre en œuvre des initiatives locales, adaptées au contexte et appropriées pour apporter notre contribution à la résolution de la crise au Burkina Faso, tout en respectant à la fois les principes du droit international humanitaire et des droits de l’homme, ainsi que les valeurs universelles.

https://burkinafaso.un.org/fr/230049-point-de-clarification-des-nations-unies-au-burkina-faso

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 



À lire aussi