Afrikipresse
Société

Octobre rose : L’Ong OIPCE sensibilise en milieu scolaire

Octobre rose : L’Ong OIPCE sensibilise en milieu scolaire
Publié le
Par
Ange Kouadio
Lecture 2 minutes

L’Ong OIPCE (Organisation internationale pour la Promotion, la Culture et l’Entrepreneuriat) a initié une journée de sensibilisation sur le cancer du sein, le mardi 24 octobre 2023 au Groupe Onyx l’excellent de Yopougon. 

En Côte d’Ivoire, le Cancer du sein est le premier cancer chez la femme.   En 2020, 3300 personnes ont été touchées par le cancer du sein et plus de 1500 personnes sont décédées de la maladie. Des chiffres alarmants.

Fort de la progression de cette maladie, l’Ong OIPCE pilotée par Issouf Koné a décidé de sensibiliser les jeunes filles en milieu scolaire. Pour cette étape, c’est le Groupe Onyx l’Excellent de Yopougon qui accueilli  la délégation de l’ONG OIPCE. 

Pour cette campagne de sensibilisation, Issouf Koné, président de l’Ong a fait appel à l’oncologue Dr Baiman Jean Eudes pour informer les jeunes filles afin d’être mieux armées pour sauver des vies. 

Dans son exposé, Dr Baiman Jean Eudes a mis un accent sur la prévention par l’autopalpation. « Si obligé de faire l’ablation du sein.  Pour cela, il faut être sensibilisé et se on découvre la maladie très tôt, on peut guérir. On ne se sera pas faire dépister (…) Nous disons généralement aux jeunes filles à partir de 20 ans de faire une autopalpation des seins une fois dans le mois », a insisté Dr Baiman Jean Eudes.

Pour le président Issouf Koné, la meilleure manière de freiner l’évolution de cette maladie est de sensibiliser. « Nous avons voulu sensibiliser dans le milieu éducatif sur la dangerosité du cancer du sein. Nous sommes venus parler de cette maladie qui a endeuillé beaucoup de famille au sein de l’établissement Onyx l’Excellent de Yopougon. Pour l’Ong, la meilleure manière de freiner cette maladie est de mieux sensibiliser. », a souligné Issouf Koné. 

Lors de cette campagne de sensibilisation, quatre personnes atteintes de la maladie ont été détectées. Ces personnes seront prises en charge par l’Ong OIPCE en partenariat avec le ministère de la santé. Cette étape a mobilisé près de 200 jeunes filles. 

Pour rappel, cette activité s’inscrit dans le cadre des festivités de 10 ans d’existence de l’Ong OIPCE.

Ange Kouadio

Publiés récemment

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord


Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.

Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.



À lire aussi