Afrikipresse
International

Masques anti-COVID-19: un scandale de corruption touche la CDU d’Angela Merkel en Allemagne

Masques anti-COVID-19: un scandale de corruption touche la CDU d’Angela Merkel en Allemagne
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

L’affaire de masques anti-COVID-19:”, qui a éclaté fin février 2021 , continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive en Allemagne et s’affiche à la une des journaux.

Deux députés de la CDU sont accusés d’avoir touché des commissions sur des contrats d’achats de masques, au début de la pandémie de Covid-19.

Les deux démissionnés le week-end dernier, alors que ce scandale politico-financier fragilise grandement le parti d’Angela Merkel. Le premier scandale politique de cette année électorale est à la une présentement de tous les médias allemands. Il frappe la CDU, le parti de la Chancelière allemande Angela Merkel “comme une gifle en plein visage”, a titré le “Tagesspiegel”, qui résume l’affaire qui a éclaté le 25 février dernier, après des perquisitions faites en Bavière dans la permanence de Georg Nüsslein, un des députés conservateurs incriminés.

Lire aussi >> Vaccins COVID-19: Des diplomates saluent la livraison des doses covax à la Côte d’Ivoire

Lui et Nicolas Löbel ont démissionné le week-end dernier, après que l’enquête a révélé qu’ils avaient touché des commissions sur des contrats d’achats de masques au début de la pandémie de Covid-19.

Signalons que c’est le premier scandale politico-financier depuis l’arrivée de la Chancelière allemande.

Les deux élus mis en cause avaient servi d’intermédiaires entre des fabricants de masques et les autorités. Et se seraient enrichis de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Une enquête pour corruption est ouverte et la CDU est dans l’œil du cyclone. Il est important de rappeler que les allemands sont très peu tolérants sur les scandales financiers.

Georg Nüsslein était l’un des vice-présidents de la CDU et Nikolas Löbel, 34 ans, l’un de ses plus jeunes membres. Ce dernier qui avait dans un premier temps annoncé qu’il quitterait ses fonctions de député à l’été, mais sous la pression, est revenu sur sa décision et a quitté son poste. Voilà qui ne va pas aider la CDU qui ne cesse de reculer dans les sondages.

Le parti social-démocrate, le SPD, partenaire de la coalition gouvernementale avec les conservateurs, s’est déjà démarqué de cette affaire. “Tous les démocrates doivent s’inquiéter du fait que la cupidité et le népotisme n’ont aucune chance dans nos parlements“, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Une Correspondance particulière de Wallace Adé

Publiés récemment

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord


Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.

Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.


Mots clés :AllemagneCDUCovid-19Merkel


À lire aussi