Afrikipresse
Économie

Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2023) : Souleymane Diarrassouba invite les jeunes à saisir toutes les opportunités du PJ-Gouv

Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2023) : Souleymane Diarrassouba invite les jeunes à saisir toutes les opportunités du PJ-Gouv
Publié le
Par
JH Koffo
Lecture 4 minutes

Souleymane Diarrassouba a invité les jeunes à saisir toutes les opportunités offertes par les initiatives du Programme Jeunesse du Gouvernement (PJ-Gouv) lors de l’ouverture de la 5e édition du Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA).

La 5e édition du Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA) a ouvert ses portes le mardi 7 novembre 2023, au Parc des expositions à Abidjan Port-Bouët. Le ministre du commerce et de l’artisanat, Souleymane Diarrassouba, a présidé la cérémonie, en compagnie de plusieurs autres membres du gouvernement. Représentant également le Premier ministre Robert Beugré Mambé, parrain, il s’est félicité de la tenue de cette édition du MIVA. 

« Votre créativité et votre savoir-faire vous confèrent des compétences réelles, nécessaires à votre développement personnel qui garantit votre inclusion sociale et votre participation à la prospérité de notre pays. À cet effet, le MIVA constitue pour vous une énorme opportunité d’accroissement de vos capacités relationnelles pour développer de nouvelles alliances et partenariats stratégiques. Je vous exhorte à apprendre aussi des autres artisans des pays frères présents ici », a lancé le ministre, qui a invité la jeunesse à s’intéresser aux métiers de l’artisanat. 

« Le Président de la République a déclaré l’année 2023, année de la jeunesse car votre talent et votre énergie sont une chance pour notre pays. C’est pourquoi, je vous encourage vivement à vous intéresser aux métiers de l’artisanat afin de vous familiariser tôt avec l’entrepreneuriat, facteur d’autonomisation et d’épanouissement. Vous devez donc saisir toutes les opportunités offertes par les initiatives du Programme Jeunesse du Gouvernement (PJ-Gouv) qui s’étend de 2023 à 2025, avec un financement global d’environ 1 120 milliards de FCFA dont 361 milliards de FCFA pour la seule année 2023 », a appelé Souleymane Diarrassouba.

Le MIVA se tient jusqu’au 11 novembre 2023. Au total 245 métiers issus de 8 branches d’activités et regroupés en 40 corps de métiers sont répertoriés dans la nomenclature des activités artisanales. Et selon le ministre, l’artisanat représente plus de 40% du tissu économique de la Côte d’ivoire, pour une contribution de 12% au produit intérieur brut (PIB). 

« Au titre des années 2021-2023, ce sont plus de 30 450 artisans qui ont été recyclés ou formés dans divers domaines. Par ailleurs, en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, des travaux sont en cours afin de mettre en œuvre le dispositif légal et réglementaire du certificat de qualification aux métiers (CQM) en vue de développer l’apprentissage traditionnel. Le Gouvernement veut aller plus loin dans la promotion et la valorisation de l’Artisanat », a dit le ministre.

Le Congo pays à l‘honneur

Le thème de cette édition du MIVA est : “L’Artisanat, moyen d’inclusion sociale et de développement durable”. Jacqueline Lydia Mikolo, la ministre de l’artisanat du congo, représentait son pays. Les participants à l’événement pourront visiter la création de 100 exposants dont 20 venus du Congo. Selon la ministre congolaise, elle vient matérialiser l’une des conclusions des accords signés en juin 2023 devant les présidents Alassane Ouattara et Denis Sassou N’Guesso à Abidjan. 

« Cela prouve bien que les liens de coopération et de fraternité qui unissent nos deux pays et nos deux peuples sont forts. Mais aussi et surtout nos deux cultures à travers lesquelles l’artisanat s’exprime et met en valeur de vaillants artisans. Ne dit-on pas que les Congolais sont les Ivoiriens d’Afrique centrale, et que les Ivoiriens sont les Congolais d’Afrique de l’Ouest ? N’avons-nous pas en commun l’amour de la sape, de la musique mais aussi de la drague ? (…) Le Congo participe au MIVA pour la deuxième fois. Cette fois-ci, avec une vingtaine d’artisans dans plusieurs filières que vous aurez le temps de découvrir en visitant nos stands », a dit la ministre congolaise.

À en croire Yao Silvère Konan, le Commissaire général du MIVA, cette édition du MIVA contient des innovations. Elle a pour ambition de faire de la ville d’Abidjan une vitrine de l’artisanat, un cadre d’exposition des meilleurs produits artisanaux d’Afrique et d’ailleurs. 

Le MIVA 2023 s’articulera autour de panels, ateliers de démonstration, des animations culturelles et artistiques, des rencontres B-to-B ou encore des journées dédiées. Il est prévu des concerts et des défilés de mode des créateurs. Plusieurs prix et distinctions sont aussi prévus. Notamment, le grand prix du Premier ministre Beugré Mambé, le prix MIVA, le prix UEMOA de la créativité, le prix du meilleur participant ou encore celui du meilleur stand. Il est aussi annoncé la signature d’une Convention de partenariat entre l’Agence emploi jeunes et la Chambre nationale des métiers. 

« Au-delà des artisans, j’invite les entreprises du secteur privé à prendre une part active à cette rencontre. J’exhorte tous les acteurs de l’écosystème de l’artisanat, les partenaires techniques, ainsi que l’ensemble des populations à visiter nos stands et à s’approprier nos produits artisanaux », a dit le Commissaire général du MIVA.

J-H Koffo

Publiés récemment


À lire aussi