Afrikipresse
Économie

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »
Publié le
Par
JH Koffo
Lecture 3 minutes

Le ministre Mamadou Touré, au lancement du programme PPI à Yamoussoukro, a lancé ceci à l’endroit des jeunes : « « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel ».

Selon une d’information reçue, le Programme palmier ivoire (PPI) du Projet des chaines de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET), a été lancé le 20 juin 2024, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro. Le programme vise le développement de plusieurs chaînes de valeur agricoles dont la chaine de valeur palmier à huile, à travers notamment l’amélioration de la productivité chez les petits producteurs.

Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, était présent au lancement officiel. Il a dit l’attachement du Président de la République, Alassane Ouattara à la question de la jeunesse. « L’ambition du chef de l’État pour la jeunesse ivoirienne est forte et clairement affiché. Ces initiatives s’inscrivent dans la vision Côte d’Ivoire 2030. ( …) Vous êtes la priorité et l’avenir de ce pays. Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel et investit massivement dans votre réussite », a-t-il dit.

Si le Ministre Mamadou Touré a insisté sur la jeunesse, c’est bien parce qu’elle est au cœur du PPI. De fait, ils sont plus de 1500 jeunes issus de plus de 100 localités de production du palmier à huile qui ont été formés par des experts aux nouvelles techniques pour une production durable et responsable. Ces jeunes devront à leur tour, apporter un encadrement technique à 30.000 producteurs afin de permettre la démultiplication de ces bonnes pratiques qui intègrent également la gestion financière et l’utilisation des engrais biologiques.

Pour Arthur Coulibaly, Coordonnateur du PCCET, cette initiative du PCCET vient en réponse au besoin de développement des petites exploitations de palmier à huile communément appelées exploitations villageoises. « Le programme Palmier ivoire est né d’un constat que nous avons fait, c’était qu’il y avait un écart de productivité assez important entre les plantations gérées par les petits producteurs qu’on appelle les plantations villageoises et les plantations industrielles. Nous avons vu en cela un potentiel important pour apporter notre contribution aux efforts déjà existants pour améliorer la productivité dans les plantations villageoises. C’est dans ce sens que nous avons mis en place ce programme qui a été développé dans les grandes zones de production du palmier », a déclaré Arthur Coulibaly qui a par ailleurs rappelé que ce programme est aligné sur les objectifs du PCCET.

Financé par la Banque Mondiale, le PCCET a bénéficié du soutien de l’institution par la voix de Rob Swinkels, Coordonateur des programmes macroéconomiques, secteur privé et financier, gouvernance et pauvreté à la Banque Mondiale. Il s’est dit « ravi » de constater les premiers résultats du PPI à travers la formation des 1500 jeunes.

Le PPI, faut-il le rappeler est mis en œuvre en collaboration avec l’entreprise Neper Ventures. La structure était représentée à cette cérémonie par ses co-fondateurs Ange Pété et Issa Sidibé. Ce dernier a notamment insisté sur la modernisation promue par le PPI. « Ce projet a été conçu avec une grande dose de mécanisation, d’innovation. Pour attirer les jeunes il faut simplifier le travail », a-t-il dit.

Les 1500 jeunes formés à travers le Programme Palmier Ivoire, faut-il le souligner ont également bénéficié d’une formation civique dispensée à l’Académie des forces armées de Zambakro. Au cours de cette cérémonie une convention entre l’Agence emploi jeunes et Neper Ventures a eu lieu dans l’optique de favoriser la formation et l’insertion professionnelle des jeunes dans le domaine agricole.

J-H Koffo

Réagir à l'article

Publiés récemment

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?

Chronique du lundi – après la COP 28 et avant la COP 29, les pays africains doivent-ils renoncer à la manne des énergies fossiles ?


Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports


JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges

JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges


Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 

Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 


Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix

Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix


Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 

Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 


Mots clés :banque mondialeChaines de valeurCôte d'Ivoiredéveloppement agricolegouvernement ivoirienJeunesseNeper VenturesproductiviteProgramme Palmier Ivoire (PPI)


À lire aussi