Afrikipresse
Non classé

Aide à 8000 jeunes : le ministre Mamadou Touré met fin à un début de détournement

Aide à 8000 jeunes : le ministre Mamadou Touré met fin à un début de détournement
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

Le ministre Mamadou Touré a mis fin à un début de détournement au niveau d’un projet d’aide à 8000 jeunes , piloté par son ministère.

En effet, une première liste de 1700 personnes devant recevoir une aide sur un total de 8000 jeunes, a fait l’objet d’un détournement découvert à l’initiative du ministre Mamadou Touré.

250 mille Fcfa à 8000 jeunes

Il s’agit d’un appui de 250 mille Fcfa à remettre à 8000 personnes, soit 2 millards Fcfa, dans le cadre d’un appui pour des activités post COVID. Le ministère s’est appuyé sur les préfets et les maires pour s’assurer du bon déroulement de la remise des ressources sur le terrain national. En cours d’exécution, le ministre Mamadou Touré a demandé une évaluation. C’est cette évaluation qui a permis de découvrir quelques anomalies.

Ainsi sur le montant global de 2 milliards Fcfa, il y’a pour le moment une présomption de détournement de 12 millions Fcfa, avec un dispositif permettant :

  • de faire payer 250 mille Fcfa à des personnes fictives sur le mobile monney en récupérant ensuite l’argent.
  • d’inscrire des personnes effectives pour récupérer l’argent , et partager ensuite le montant reçu avec les bénéficiaires.

Plainte contre X, des arrestations opérées

Sur la base des suspicions, la distribution des fonds pour la première liste a été interrompue. Le ministère a procédé à un contrôle pour s’assurer que les procédures sont respectées et que les vrais bénéficiaires sont concernés. Une plainte a été contre X. Des arrestations ont été opérées. L’enquête se poursuit. En attendant, après le renforcement du dispositif de contrôle et de vérification, les paiements devraient reprendre. Le ministère n’a pas communiqué à ce jour sur la question pour éviter que des suspects soient alertés et prennent des précautions, car c’est par surprise que les premières arrestations ont pu être opérées.

«Le ministre a demandé que toutes les personnes impliquées soient entendues et sanctionnées. Au niveau administratif et disciplinaires, le ministre a procédé à des suspensions, et pris les mesures nécessaires pour permettre que le processus se poursuive dans la transparence et dans le respect des procédures de bonne gouvernance», a confié à Afrkipresse une source proche du dossier .

Yaya K

Publiés récemment

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental



À lire aussi