Afrikipresse
Économie

Le 27ème Congrès mondial de l’Upu à Abidjan tire à sa fin Comment le ministre Roger Félix Adom a été au four et au moulin pour répondre aux attentes

Le 27ème Congrès mondial de l’Upu à Abidjan tire à sa fin Comment le ministre Roger Félix Adom a été au four et au moulin pour répondre aux attentes
Publié le
Par
JH Koffo
Lecture 2 minutes

Le 27e Congrès de l’Union postale universelle ( UPU), tenu à Abidjan en Côte d’Ivoire, du 9 au 27 août 2021, aura été un succès. Pour qu’il soit ainsi, le Ministre de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Félix Adom, qui a piloté l’organisation, a su mettre les petits plats dans les grands. Il a été au four et au moulin pour répondre à toutes les attentes et réussir cette organisation.

En cette période d’inquiétudes liées à la pandémie de la Covid-19, l’un des défis de l’organisation était de faire déplacer le maximum de participants à Abidjan. Sur les 3000 délégués, plus de 600 étaient présents à Abidjan. Un nombre voulu en raison de la pandémie.
Toutefois, le ministre Roger Félix Adom avait assuré que 1200 chambres d’hôtel étaient réservées pour accueillir davantage de délégués qui souhaiteraient regagner Abidjan pour, notamment prendre part aux votes de résolutions.

Pour les délégués restés chez eux, le ministre Roger Adom et son équipe ont déployé une logistique technologique pour leur permettre de suivre les travaux et d’y prendre une part active. C’était d’ailleurs la première fois qu’un Congrès de l’UPU se tenait sous un format hybride.
Sur les 192 pays membres de l’organisme, le quorum lors des votes tournaient autour de 150 participants, avec l’option de bulletins secrets où l’on a autorisé les procurations.

«Pour nous, c’est une fierté. C’est la deuxième fois que le Congrès a lieu en Afrique. La fois précédente c’était en 1934 en Egypte. C’est la première fois en Afrique des temps modernes. C’est donc une fierté », avait-il indiqué.

Le 27e Congrès de l’UPU était prévu pour se tenir en 2020, il a été reporté à 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19. Pour assurer le coup cette fois-ci, le ministre Roger Adom a multiplié les actions pour rassurer les pays participants, quant à la capacité de la Côte d’Ivoire d’assurer leur sécurité sanitaire, d’abriter les travaux dans de bonnes conditions et autres. L’on se souvient de sa rencontre du 15 juillet 2021 avec les ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire, au ministère des affaires étrangères. En présence de la maîtresse des lieux, la ministre Kandia Camara, il a tenu des propos rassurants aux Ambassadeurs.

Il a, parallèlement, engagé une vaste campagne de communication, aussi bien sur la toile que sur panneau ou dans la presse, pour que nul n’en ignore. C’est d’ailleurs dans ce cadre que, le 29 juillet 2021, à la conférence de presse de lancement du Congrès, au 24e étage de l’immeuble Postel 2001, il a battu le rappel de la presse nationale et internationale.

Les organes de presse ont, d’ailleurs, massivement couvert les activités de l’UPU durant les trois semaines, avec en moyenne 3 conférences de presse chaque jour d’activité.

J-H Koffo

Publiés récemment

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental



À lire aussi