Afrikipresse
Société

Côte d’Ivoire : La Première Dame Dominique Ouattara et les femmes, 10 ans d’entraide et de solidarité (FAFCI)

Côte d’Ivoire : La Première Dame Dominique Ouattara et les femmes, 10 ans d’entraide et de solidarité (FAFCI)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 3 minutes

Cela fait 10 ans que la première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara est engagée au service des femmes ivoiriennes à travers le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), créé en juillet 2012. Doté aujourd’hui d’un capital de 25milliards de FCFA, il a permis à 300.000 femmes d’être autonomes ou encore plus de 2 millions de personnes de sortir de la pauvreté.

Selon le quotidien ivoirien, l’Intelligent d’Abidjan du mardi 31mai, la Première Dame Dominique Ouattara va célébrer le samedi 4 juin 2022 la fête des mères avec les femmes de la région de la Bagoué à Kouto (718 km d’Abidjan) au nord de la Côte d’Ivoire.

Ce sera une fois de plus l’occasion de les cadeauter comme elle le fait depuis 10 ans avec des chèques FAFCI, des dons en numéraire et en matériels de tout genre en vue de leur autonomisation.

Le FAFCI, déjà 10 ans au service des femmes ivoiriennes

Créé en juillet 2012 par décret n*2012-1106 en vue de répondre à une promesse électorale du président Alassane Ouattara ; celle de porter assistance aux femmes de Côte d’Ivoire, le FAFCI est un fonds de crédit à taux réduit.

Doté d’un capital de départ de 1 milliards de FCFA, il est passé successivement à 10, 12, 20 pour atteindre à ce jour 25 milliards de FCFA grâce au succès rencontré auprès des femmes. Peuvent candidater, les femmes et groupements de femmes ; les femmes âgées de 21 ans et plus ; les femmes ayant un projet d’activité génératrice de revenus ou encore les femmes exerçant une activité génératrice de revenus.

Le FAFCI, un défi pour le président Alassane Ouattara et son épouse

« Au-delà d’un rêve, créer un fonds de microfinance pour aider mes sœurs ivoiriennes à être autonomes était un défi que je m’étais assigné à relever » avait lancé Dominique Ouattara en juillet 2021 lors de la célébration de l’an 9 du FAFCI. Aujourd’hui, avec un taux de remboursement de 98%, le FAFCI a permis à 300.000 femmes d’être autonomes.

« Au total, ce sont près de 2 millions de personnes qui sont sorties de la pauvreté grâce au FAFCI », s’était-elle réjouie lors du Caucus sur le genre de la Cop15 début mai 2022 à Abidjan.

La Première Dame Dominique Ouattara, le don de soi.

En confiant un pan de son programme de lutte contre la pauvreté et l’analphabétisation à son épouse avec la création du FAFCI, Alassane Ouattara était convaincu de la rigueur et la bonne gouvernance de l’argent public par cette dernière.

En effet, celle qui est devenue première Dame de Côte d’Ivoire depuis 2011 a montré ses preuves de gestionnaire et d’acteur de développement bien avant.
Elle fut PDG du groupe AICI international, société immobilière depuis 1979.

Elle était également CEO d’EJD Inc, société qui gère l’institut Jacques Dessang à Washington depuis 1996. Autant de privilèges qu’elle abandonnera pour se consacrer exclusivement à son rôle de première Dame et à sa fondation Children Of Africa créée en 1998. Un don de sa personne qui ne laisse aujourd’hui personne indifférente.

Philippe Kouhon

Publiés récemment

Interview – Attribution de la nationalité béninoise aux Afro-descendants : Brekwald Degoh 3, promoteur du projet, donne plus d’informations

Interview – Attribution de la nationalité béninoise aux Afro-descendants : Brekwald Degoh 3, promoteur du projet, donne plus d’informations


Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


Mots clés :Côte d'IvoireDominique OuattarafafciFemmes


À lire aussi