Afrikipresse
Politique

Korhogo : Au cœur des funérailles traditionnelles de Gon Coulibaly

Korhogo : Au cœur des funérailles traditionnelles de Gon Coulibaly
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 2 minutes

Débutées le 31 mars, les funérailles traditionnelles de l’ex premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly se poursuivent jusqu’au 11 avril 2021 à Korhogo.

Au-delà des rituels sacrés exécutés par les initiés au Poro dans le bois sacré, les funérailles traditionnelles d’Amadou Gon Coulibaly ont lieu principalement au quartier Gondala.

Là, deux lieux sont à distinguer.

Les nombreuses délégations venues de toutes les régions de la Côte d’ivoire, apporter leur soutien à la famille Gon, sont reçues à Soba, dans la cour royale du patriarche Peleforo Gbon( 1844-1962). Le visiteur peut reconnaître le buste de Gbon assis avec son fils , Coulibaly Bema Zouakagnon (1898-1976) débout. Respectivement arrière grand-père et grand-père de feu Amadou Gon Coulibaly.

Lire aussi >> Funérailles traditionnelles d’Amadou Gon : les sénoufo invitent leurs alliés des autres régions (Côte d’Ivoire)

Installées sous des bâches, les délégations dès leur annonce par le maître de cérémonie font le tour de la place, les danses, les cadres de région et chefs traditionnels et coutumiers se suivent. Ils saluent le chef de famille installé avec quelques familles alliées.
C’est le début des prestations des danses souvent guerrières selon les régions.

A leur suite, le chef de la délégation et quelques chefs coutumiers et cadres assis sous une bâche en face de la famille Gon, échangent les nouvelles. Plusieurs dons sont faits pour soutenir la famille Gon qui reçoit du monde.

La place Kafoudal

Autre lieu, autre décor. Cette fois nous sommes à Kafoudal, toujours au quartier Gondala. Là-bas a lieu les prestations des danses traditionnelles du poro. Si les visiteurs peuvent assister à certaines prestations telles, le boloye, ils sont strictement interdits de voir la danse poro réservée aux seuls initiés du bois sacré. C’est également à cet endroit que toutes les ambiances ont lieu chaque soir durant ces funérailles. Il est à un pas de la cour royale des Peleforo (Soba).

Philippe Kouhon, depuis Korhogo

Publiés récemment

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés

Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés


Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo

Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo


Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT

Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT



À lire aussi