Afrikipresse
Politique

Afrique, terrorisme … Ce que Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire a dit à L’Intelligent d’Abidjan

Afrique, terrorisme … Ce que Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire a dit à L’Intelligent d’Abidjan
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 3 minutes

Jean-Christophe Belliard a accordé une interview à l’Intelligent d’Abidjan. L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard s’est confié à L’Intelligent d’Abidjan au cours d’une interview exclusive, publiée le mercredi 27 juillet 2022.

Le diplomate français a évoqué certaines questions touchant aux relations entre la France et l’Afrique sous le mandat du Président Emmanuel Macron. Surtout en matière de lutte contre le terrorisme.

Jean-Christophe Belliard a salué le “flair” des Présidents Emmanuel Macron et Alassane Ouattara pour avoir créé, il y a trois ans, l’Académie Internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), à Jacqueville, en Côte d’Ivoire.

Je pense simplement que les deux Présidents, Emmanuel Macron et Alassane Ouattara ont eu du flair lorsqu’ensemble, il y a trois ans, ils ont eu l’idée de créer l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT). Trois ans après, cette Académie existe, est sortie de terre et a commencé ses formations. Depuis 2020, plus de 500 militaires ivoiriens et de la région ont été formés. Cette académie vient à point nommé dans un contexte sécuritaire régional dégradé, avec les problématiques terroristes au Mali et au Burkina Faso (…)

L’Académie internationale de lutte contre le terrorisme repose sur trois piliers. D’abord un pilier entraînement : il s’agit d’entraîner les forces spéciales et les équipes dédiées à la lutte contre le terrorisme. Ensuite un deuxième pilier : analyse de ce que c’est que le terrorisme. Il s’agit, ici, de mieux comprendre les ressorts du terrorisme. Enfin un troisième pilier, qui est le pilier judiciaire. Quand vous arrêtez un terroriste, il y a une procédure à suivre, une procédure de récolte des preuves et ensuite, toute la procédure judiciaire. Donc cet agenda franco-ivoirien ne cache rien du tout.  Il y a, aujourd’hui, une volonté très forte des pays de la région de faire face au terrorisme. Et vous savez que le terrorisme n’est pas un phénomène uniquement régional. C’est un phénomène mondial. Les terroristes qui sont à l’œuvre aujourd’hui en Afrique, Daech et Al Qaïda  étaient, au départ, au Proche et au Moyen-Orient. Aujourd’hui, ils sont en Afrique. Au Proche et au Moyen-Orient, la réponse a été globale. En Afrique, la réponse est également globale“, a expliqué l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire.

Jean-Christophe Belliard a ajouté que les problèmes du terrorisme et des coups d’État concernent l’ensemble de la communauté internationale, mais il revient, en premier lieu, aux pays de la région d’y faire face. “C’était justement le sens de la visite récente du ministre français des Armées ici en Côte d’Ivoire. Le ministre n’est pas venu pour dire : voilà ce que nous allons faire. Le ministre Sébastien Lecornu est venu pour écouter le Président Alassane Ouattara. Et la question c’était : ” face à la progression du terrorisme, qu’allez-vous faire et que souhaitez-vous que nous fassions ?” Donc, il est venu pour écouter

Existence d’un sentiment anti-français en Afrique ?

Parlant de l’existence d’un sentiment anti-français dans certains pays africains, Jean-Christophe Belliard a indiqué que le Président français est à la tâche pour faire changer les choses : “ Il a notamment organisé un sommet à Montpellier, où n’étaient invités que des jeunes.  Et où ont eu lieu des débats très vifs. Le Président Macron a ainsi parlé, sans filtre, à la jeunesse africaine (…) Il y a deux choses : ce que nous essayons de faire pour changer les perceptions et tout ce qui est désinformation, avec des acteurs locaux, étrangers et locaux sans scrupules, dont le seul objectif est de déstabiliser “.

Olivier Dion

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 


Mots clés :Côte d'IvoireFranceTerrorisme


À lire aussi