Afrikipresse
Afrique

Interview – Attribution de la nationalité béninoise aux Afro-descendants : Brekwald Degoh 3, promoteur du projet, donne plus d’informations

Interview – Attribution de la nationalité béninoise aux Afro-descendants : Brekwald Degoh 3, promoteur du projet, donne plus d’informations
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 4 minutes

Dans cette interview, Brekwald Degoh 3 donne plus d’informations sur son du projet d’attribution de la nationalité béninoise aux Afro-descendants

Brekwald Degoh 3, promoteur du projet “Afro Roots Village”, nous parle de son initiative qui vise à naturaliser les Afro-descendants en tant que citoyens béninois et à favoriser leur retour en Afrique. Il exprime son espoir quant à la réalisation de cet ambieux projet avec le soutien de partenaire et l’engagement du Bénin notamment du président Patrice Talon.

Degoh 3, Vous êtes promoteur du projet qui vise la naturalisation des Afro-descendants en tant que citoyens béninois, mais également leur retour en Afrique ! Pouvez-vous nous donner plus d’explications et de précisions à ce sujet ?

Il s’agit d’un projet panafricain intitulé AFRO ROOTS VILLAGE. Ce projet, qui est à la fois rassembleur et noble, vise à répondre aux questionnements de nombreux Afro-descendants qui cherchent une démonstration tangible de leur acceptation et de leur appartenance de la part de leurs frères et sœurs restés sur le continent. C’est un symbole de bienvenue, de réconciliation et même un processus de restauration psychologique et spirituelle. C’est tout simplement d’un devoir de mémoire envers nos aïeuxs déportés et réduits à l’esclavage il y a plus de 400 ans.

Mais pourquoi ce projet vous tient-il tant à cœur ?

Je voudrais d’abord signaler que je suis d’origine togolaise et que je vis aux États-Unis depuis plus de trois décennies. Je côtoie au quotidien des Afro-descendants. Ici, je me sens chez moi et ses habitants forment ma famille. J’entends au quotidien les témoignages de tous types d’Afro-descendants, en particulier ceux qui ressentent le besoin de renouer avec leurs origines ancestrales africaines. En ma qualité d’entrepreneur social, je suis convaincu qu’avec nos frères et sœurs d’ascendance africaine en Afrique, notre cher continent connaîtra une évolution significative dans son développement. Je suis fermement convaincu que ces têtes et bras manquants jouent un rôle de catalyseur négatif dans l’avancement de notre chère Afrique.

Sur quoi repose votre espoir quant à la réussite de ce projet ?

Notre grand atout est que nous sommes en contact direct avec Dr Gina Paige et Dr Rick Kittles, co-fondateurs d’African Ancestry la seule compagnie Afro parmi les nombreuses à travers le monde spécialisée dans le test ADN ancestral.  Cette structure  a réalisé des tests ADN pour de nombreuses personnalités publiques, telles que feu Chadwick Boseman du film Black Panther, le producteur du film Malcolm X Spike Lee, l’ancienne secrétaire d’État de George W. Bush Condoleezza Rice, la célèbre journaliste Oprah Winfrey ainsi que la famille du célèbre pasteur Martin Luther King, et la polyglotte Dr Sheila S. Walker, qui a répertorié les Afro-ascendants des quatre coins du monde. Voilà les atouts dont nous disposons.

La construction de villages modernes dans les pays côtiers d’Afrique fait également partie de notre feuille de route, et nous avons entendu dire que le président béninois Patrice Talon serait prêt à vous accompagner ?

Si le président Talon et le peuple béninois nous donnent leur OK final, ce serait déjà un grand pas vers la réussite de l’événement. Nous attendons beaucoup du président Talon. Déjà, le 4 mai 2024, nous avons soumis un projet de loi à l’Assemblée nationale béninoise, ce qui représente un grand pas. Même si nous savons que la procédure vers le but principal ne saurait tarder. Nous y croyons et croyons aussi au peuple béninois. De plus, la construction de ce village urbain moderne sera dédiée aux Afro-descendants pour leur renaissance au vrai sens ethnologique du terme. Ils seront nombreux : “le village du retour” et à son entrée sera érigé “la porte du retour”.  Comme nous sommes à l’ère du retour, alors nous à la Fondation Stories By Roots comprenons qu’il est nécessaire d’accueillir et de célébrer selon nos coutumes africaines nos frères et sœurs d’ascendance africaine qui viendront pour renouer avec leurs origines ancestrales africaines sur la terre mère. “La porte du retour” au Bénin, “la porte du non retour” au Sénégal, Ghana et Bénin demeurent des lieux de commémoration et de recueillement.  C’est là que les larmes et les nombreuses goûttes de sang ont été versées. Cette période atroce au cours de laquelle nos ancêtres ont été arrachés à notre affection. Un acte de déshumanisation qui ne dit pas son nom. Le crime le plus odieux que le monde a connu.

Qu’attendez-vous des éventuels adhérents à votre vision ?

A nos futurs adhérents de retour sur la terre de leurs aïeux, je ne peux que leur souhaiter la bienvenue : leur dire merci. Je leur recommande également de rester connectés à notre structure afin de jouir pleinement de leurs droits, car nous serons parmi les organisations les plus efficaces pour les accueillir, les accompagner et les intégrer.

Que dit concrètement le Bénin au sujet de votre requête ?

Un projet de loi a été transmis à l’Assemblée nationale béninoise,  le 08 mai 2024 par le Président Patrice Talon. Nous sommes optimistes et lui aussi, même si on n’a pas encore le dernier ok et n’avons pas encore discuté directement avec lui. Ce serait chose faite, ne  vous en faites pas. Dans la forme, c’est déjà acquis. Je vous remercie.

Alain Martial

Réagir à l'article

Publiés récemment

Lu pour vous by CoolBee Ouattara, “ABOBO MARLEY” de Yaya Diomande || ou quand l’Europe n’est plus l’eldorado mtant revé jadis

Lu pour vous by CoolBee Ouattara, “ABOBO MARLEY” de Yaya Diomande || ou quand l’Europe n’est plus l’eldorado mtant revé jadis


SOTRA : Les solutions d’Amadou Koné pour résoudre les difficultés 

SOTRA : Les solutions d’Amadou Koné pour résoudre les difficultés 


Nouvellement élu SG du Synatrésor : Féa Okoh Gervais pour l’application du code du travail sur la représentativité des syndicats

Nouvellement élu SG du Synatrésor : Féa Okoh Gervais pour l’application du code du travail sur la représentativité des syndicats


Nouveau statut de la fonction publique : Des  fonctionnaires formés sur les innovations 

Nouveau statut de la fonction publique : Des  fonctionnaires formés sur les innovations 


Bouaké-Changement climatique : Le Réseau des étudiants du Grand Nord s’engage dans la lutte

Bouaké-Changement climatique : Le Réseau des étudiants du Grand Nord s’engage dans la lutte


Le DG du Guichet unique du commerce extérieur de Côte d’Ivoire chez Amadou Koné 

Le DG du Guichet unique du commerce extérieur de Côte d’Ivoire chez Amadou Koné 


Mots clés :Afro Roots VillageAfro-descendantsBenindéveloppement africainnationalité béninoisepanafricanismerepatriation


À lire aussi