Afrikipresse
Économie

Indice Standard and Poor’s : La Côte d’Ivoire, 2ème pays le mieux noté d’Afrique subsaharienne

Indice Standard and Poor’s : La Côte d’Ivoire, 2ème pays le mieux noté d’Afrique subsaharienne
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 2 minutes


Une note du ministère ivoirien de l’Économie et des Finances informe que l’agence de notation Standard and Poor’s a attribué à la Côte d’Ivoire, un BB- avec perspective stable, ce qui fait de la Côte d’Ivoire, le 2ème pays le mieux noté d’Afrique subsaharienne.

La Côte d’Ivoire est un pays qui rassure de plus en plus aux yeux des investisseurs et plus singulièrement auprès des agences de notation. Au terme de la dernière réunion de son Comité de notation, l’agence Standard and Poor’s a attribué (BB-) avec perspective stable à la Côte d’Ivoire. Le pays du Président Alassane Ouattara devient ainsi le 2ème pays le mieux noté d’Afrique subsaharienne par Standard and Poor’s, après le Bostwana (BB+), et au même niveau que l’Afrique du Sud (BB-).

La Côte d’Ivoire dispose désormais d’une notation de crédit auprès de l’ensemble des trois agences internationales, à savoir Standard and Poor’s (BB- stable), Moody’s (Ba 3 stable) et Fitch (B+ positive), en ligne avec les meilleures pratiques internationales pour les pays émergents. Il est bon de préciser que la revue de la notation de Fitch est en cours.

Lire aussi >> Côte d’Ivoire PND 2021-2025 : Kandia Camara salue la détermination des ambassadeurs à mobiliser les financements étrangers

Avec ce nouveau classement de l’agence Standard and Poor’s, il convient de retenir que la notation moyenne de la Côte d’Ivoire est désormais fermement encrée dans la catégorie « double B ». Toute chose qui confirme l’excellente performance des indicateurs macro-économiques et institutionnels du pays au cours de ces dernières années.

Plusieurs critères d’évaluation ont favorisé le relèvement de la note de la Côte d’Ivoire, notamment, les bonnes performances économiques soutenues, la consolidation budgétaire à moyen terme, les bonnes politiques publiques, l’amélioration continue du climat des affaires, le rôle moteur de la Côte d’Ivoire au sein de l’espace UEMOA et la bonne gestion des arrangements monétaires.

Olivier Dion avec: SERCOM MEF

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 



À lire aussi