Afrikipresse
Afrique

Guinée : la date de la fin de la transition militaire attendue par l’Union internationale des journalistes africains

Guinée : la date de la fin de la transition militaire attendue par l’Union internationale des journalistes africains
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

L’Union internationale des journalistes africains (UIJA), par la voix de son président Lanciné Camara, souhaite que la date de la fin de la transition militaire soit annoncée par la junte.

À l’instar du Burkina Faso, l’Union internationale des journalistes africains demande un délai pour la fin de la transition militaire en Guinée Conakry. La faîtière des journalistes africains exhorte le colonel Mamadi Doumbouya à tout mettre en œuvre pour la réussite de cette transition en ayant une oreille attentive aux recommandations qui lui sont faites.
Ci-dessous le communiqué.

Bien sûr nous retenons, pour le moment, sa volonté de lutter contre la corruption, de renouveler la classe politique guinéenne et naturellement, d’ériger la bonne gouvernance en commençant par l’équipe qui l’entoure.

De ce point de vue, son bras de fer et de mise en examen de bon nombre de dirigeants de la vieille classe politique ayant pris goût de confisquer le pouvoir pour le pouvoir, tout cela mérite notre soutien, un soutien qui n’est nullement un chèque en blanc, car tout grand soldat est-il, il est loin d’avoir la science infuse.

Par exemple, pour nous autres de la diaspora guinéenne, la date de fin de la transition doit être limitée comme au Burkina Faso qui a limité sa transition à trois ans. En ce sens qu’après le long règne du Général Lansana CONTÉ, suivi du bref et tumultueux règne du Colonel Moussa Dadis CAMARA, nous préférons les militaires dans les casernes qu’au pouvoir.

Nous qui militons pour une nouvelle ère politique en Guinée, nous serons bientôt une fois de plus à Conakry, pour continuer nos débats et nos conférences sur l’utilité d’une transition réussie, efficace et crédible tant pour les militaires que pour les civils.

Si en 2009, le Soldat Moussa Dadis CAMARA avait pris au sérieux nos conseils et nos propositions, il avait une occasion en or pour sortir par la grande porte et la tête haute.

Ceux qui, comme hier dans l’entourage de Moussa Dadis CAMARA, induiraient le grand Soldat Mamadi DOUMBOUYA dans l’erreur, sont invités à lire attentivement ce petit texte en guise de mise en garde.

En effet, le Président Alpha CONDÉ qui s’est transformé en diable pour son pays, lui aussi n’entendait ni nous voir, ni bénéficier de nos conseils en matière de bonne gouvernance, de démocratie et de lutte contre le danger de la montée de l’esprit ethnique en Guinée.

Espérons que le Soldat Mamadi DOUMBOUYA se montrera plus intelligent, plus accessible et plus ouvert à tout dialogue constructif venant d’une diaspora guinéenne qui sait de quoi elle parle.

OUI bâtir une Guinée nouvelle, debout pour tous les progrès et toutes les espérances est enfin possible.

Le 15 avril 2022
Pour l’UIJA, Lanciné CAMARA
lancineparis2020gmail.com

Publiés récemment

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification


1er sommet de l’AES : création de la Confédération de l’AES, d’une banque d’investissement et la promotion des langues nationales (recommandations)

1er sommet de l’AES : création de la Confédération de l’AES, d’une banque d’investissement et la promotion des langues nationales (recommandations)


Mots clés :GuinéeMoussa Dadis CAMARAtransition militaireUIJA


À lire aussi