Afrikipresse
Économie

Journées Économiques de Gbêkê : Amadou Koné expose les potentialités de Bouaké aux investisseurs privés 

Journées Économiques de Gbêkê : Amadou Koné expose les potentialités de Bouaké aux investisseurs privés 
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 7 minutes

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné, député de Bouaké commune a défendu le jeudi 13 octobre 2022 au centre culturel Jacques Aka de Bouaké lors de l’ouverture des journées Économiques de Gbêkê, la Stratégie du gouvernement appuyée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, visant à rendre la capitale de Gbêkê, Bouaké (centre) attractive pour les investisseurs. Et a fait le point sur l’état des réalisations et d’avancement des projets d’amélioration du cadre de vie des Bouakois. «  Bouaké, carrefour commercial sous régional pourrait redevenir le poumon économique du pays grâce à une forte implication du secteur privé » a-t-il plaidé.

Parrain des journées Économiques de Gbêkê (JEG) organisées par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, les 13 et 14 octobre 2022 à Bouaké, le ministre Amadou Koné, député de Bouaké commune a salué la tenue de ces journées dans la 2ème plus grande ville du pays. Ce qui selon lui dénote de l’attention continue accordée à la région de Gbêkê par le président Alassane Ouattara et le gouvernement du Premier ministre Achi Patrick pour la relancer et la repositionner au rang des poumons de l’économie ivoirienne, conscient de ses nombreuses potentialités en tant que carrefour commercial sous régional.

 « Quel partenariat entre l’Etat et le Secteur Privé pour la renaissance économique de la Région de Gbêkê, le thème de ces journées Économiques est en parfaite adéquation avec la forte dynamique générale impulsée par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, qui accorde une place centrale au Secteur Privé ivoirien pour la réussite de son projet de société une Côte d’Ivoire Solidaire. Il exprime avec éloquence la volonté du Gouvernement de poursuivre cette décennie de redressement de notre pays pour atteindre l’ambition de prospérité nationale partagée à travers l’action de l’Etat qui s’érige en véritable partenaire du secteur privé afin de l’aider à innover, à évoluer et à performer. C’est le sens du dialogue permanent symbolisé par le Comité de Concertation Etat/Secteur Privé » a-t-il ajouté. 

La vision du gouvernement : 8 millions d’emplois à l’horizon 2030

La Côte d’Ivoire sous le leadership du Président de la République, s’est dotée d’une stratégie de développement « la vision Côte d’Ivoire 2030 », traduit au niveau opérationnel par le nouveau plan de développement pour la période 2021-2025 et dont l’objectif est d’accélérer la trajectoire de développement socio-économique, de créer 8 millions d’emplois à l’horizon 2030, de réduire de moitié le taux de pauvreté pour le ramener à 20% et de projeter le pays au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

La réalisation de cette vision passera naturellement par des investissements privés massifs estimé à 75% du volume global d’investissements.

Bouaké, un pôle économique riche et paisible 

Présentant les opportunités d’investissement, le ministre Amadou Koné s’est réjoui de ce que le Pôle Économique de Gbêkê, riche :

  • de son histoire, 
  • de sa population dense et diversifiée, 
  • de son positionnement de carrefour des échanges commerciaux sous régionaux,
  • et de ses potentialités économiques, 

réunisse toutes les conditions pour permettre à la Côte d’Ivoire de traduire ces orientations stratégiques en réalités concrètes. L’on pourrait affirmer sans se tromper ni hésitation que Bouaké redevient  un véritable économique riche et désormais attractif grâce à la paix, la sécurité et la stabilité retrouvées.

« Par ailleurs, dans la même dynamique de développement régional, en vue de faciliter la mobilité des populations, nous avons enregistré successivement à Bouaké l’implantation de véhicules de transport de masse, des véhicules légers et le renouvellement du parc des autocars des principaux transporteurs de la région.

Que dire du grand marché, un projet cher à mon aîné le Maire Nicolas DJIBO,  de la piscine municipale de Bouaké, des hôtels de hauts standings en construction ainsi la construction du nouveau CHR moderne et du Centre de cardiologie. 

Bientôt, seront lancés les travaux de construction d’une zone franche textile incluant les métiers de filature, tissage et confection de pagnes prévoyant plus de 10 000 emplois », a fait savoir le député de Bouaké commune.

Et de conclure : « Je voudrais vous assurer de ma disponibilité à me faire le porte-voix des recommandations de ces journées Économiques de  Gbêkê auprès du Gouvernement. »

Bouaké abrite la 2e édition des JEG, après San Pedro ( 2021) et avant Korhogo en 2023.

Avant  le ministre Amadou Koné, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, Touré Fama a situé le contexte de ces journées. 

« Le concept des Journées Economiques dont la 2ème édition nous réunit ce jour, est une initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, mise en œuvre en partenariat avec le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé. En  effet, après la première édition des Journées Economiques tenues à San-Pedro, en juin 2021, Bouaké constitue la deuxième étape et la troisième devrait nous conduire à Korhogo, en 2023 dans la cité du PORO.  

Il est bâti autour du dialogue Public-Privé au niveau local, à partir des Comités Locaux de Concertation Etat-Secteur Privé, dont celui de Bouaké a tenu sa première réunion officielle le 25 août dernier, sous la Présidence de Monsieur le Préfet de Région qui en assure la Présidence(…). 

Au moment où cette région retrouve progressivement sa place de pôle économique de première importance, ces journées seront une occasion pour l’ensemble des acteurs publics et privés, des collectivités décentralisées et de la société civile, de réfléchir et formuler des propositions concrètes aux nombreux défis à surmonter, afin de mettre définitivement l’économie de la région sur les rails du développement » a-t-il justifié.

Une présence du secteur privé, des représentants de l’état  et des autorités administratives remarquée 

Outre la présence de M. FAMAN Touré, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, la cérémonie d’ouverture de ces journées Économiques a eu la participation du  Ministre Gouverneur de la Valée du Bandama , du représentant de François Albert AMICHIA, Ministre, Président du COCAN 2023, de Madame Christiane DUCAN, Conseiller Technique, Représentant Monsieur Adama COULIBALY, Ministre de l’Economie et des Finances, Co-parrain de cette cérémonie, du représentant  de Monsieur Souleymane DIARRASSOUBA, Ministre du Commerce de l’Industrie et de la Promotion des PME, Président de la Cérémonie ; de Monsieur Nicolas DJIBO, Maire de la Commune de Bouaké ; des autorités politiques, coutumières, et administratives de Gbêkê, du  Représentant résident de l’ONUD,  du Coordonnateur adjoint du PIDUCAS,  des Présidents  de la Chambre Nationale d’Agriculture et de la Chambre Nationale des Métiers ; de  la Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat-Secteur-Privé ; de M. Raymond SAUHI, Président de la Délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, de Gbèkè ; des Elus  Consulaires des trois Chambres Consulaires Nationales ; des dirigeants et Chefs d’Entreprises de la Région de Gbèkè ; des  Présidents et Présidentes des groupements et associations professionnels des Secteurs du Commerce, de l’Agriculture, de l’Industrie, de l’Artisanat et des Métiers ; des Services, des transports, du BTP et Télécommunication ect.

Deux jours biens remplis 

Durant les deux jours (13 et 14 octobre 2022), les participants échangeront autour de plusieurs thématiques et visiteront des installations.

D’abord une communication sur le Thème : « CAN 2023, quelles opportunités pour la région de GBEKE » et plusieurs panels sur les Thèmes  : « Quel partenariat entre l’ETAT et le secteur privé pour la renaissance économique de la région de GBEKE », « Le GBEKE, redevenir le 2ème pôle industriel de la Côte d’Ivoire : Quelles potentialités et quels défis à relever » et « Région de GBEKE, plateforme du commerce national et sous régional : enjeux et perspectives ». 

Ils visiteront enfin le marché de gros de Bouaké et procéderont à l’inauguration du centre de développement des entreprises (Centre de Formation de la CCI-Côte d’Ivoire sis à l’Immeuble SOCOCE).

Sercom Ministère des Transports 

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 



À lire aussi