Afrikipresse
Sport

Fif : les mécanismes de la professionnalisation du football local expliqués aux journalistes 

<strong>Fif : les mécanismes de la professionnalisation du football local expliqués aux journalistes </strong>
Publié le
Par
Adou Mel
Lecture 2 minutes

Le Directeur Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Armand Gohourou a, à la faveur d’une rencontre, ce vendredi 23 juin 2023 à Abidjan, instruit les journalistes des nouvelles dispositions arrêtées par la CAF dans le cadre du de la professionnalisation du football sur le continent. Le premier responsable administratif de la FIF a dit appliquer désormais strictement les mesures au niveau des clubs ivoiriens.

«Il faut assainir les clubs et le football ivoirien», a averti le Directeur Exécutif de la FIF. L’instance fédérale a pris des mesures fortes pour organiser le football à travers les nouvelles orientations de la CAF. Ainsi, les clubs ivoiriens doivent obligatoirement remplir certains critères au risque de ne pas participer aux compétitions inter-clubs de la CAF. «Ceux qui ne rempliront pas les conditions ne prendront pas part aux compétitions de la CAF. Les clubs sont déjà informés», a-t-il averti.

Désormais pour prendre part aux compétitions inter-clubs de la CAF, les clubs doivent nécessairement et absolument remplir des critères au double plan sportif et des infrastructures. Ainsi, le club doit exister juridiquement et doit avoir des employés en plein temps et déclarés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), un entraîneur et un entraîneur adjoint tous titulaires d’une licence CAF, des contrats de travail, des sections de football de jeunes (deux) et de football féminin évoluant en Ligue 1, un siège fonctionnel avec toutes les commodités, un médecin et un kinésithérapeute, un programme de formation de jeunes…sont entre autres mesures arrêtées.

«Ces mesures ne sont pas insurmontables», a rassuré l’émissaire de la FIF. Une chose est certaine, la régularisation du statut des clubs est une priorité essentielle pour la CAF et que la FIF devra, à son niveau, mettre en application. «Nous serons intransigeants envers les clubs de Ligue 1. Pour les clubs des autres divisions, nous serons un peu souples la première saison», a indiqué Armand Gohourou qui a conclu. «Nous avons l’obligation d’assainir tout l’écosystème du football ivoirien. Pour cela nous devons avoir une fédération forte et des clubs forts capables de rivaliser avec ceux des autres nations. Le processus est irréversible et celui qui n’empruntera pas le train au départ sera même chassé de la gare».

Adou Mel

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 



À lire aussi