Afrikipresse
AfriqueAfrique

Détournement de fonds au Bénin : l’ex ministre Kassa devant la justice, des fonctionnaires menacés de radiation et de prison

Détournement de fonds au Bénin : l’ex ministre Kassa devant la justice, des fonctionnaires menacés de radiation et de prison
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 3 minutes

Au Bénin l’ancien ministre de l’énergie et de l’eau, actuellement député à l’Assemblée nationale, Barthélémy Kassa sera entendu par la Haute cour de justice , selon des conclusions du conseil des ministres tenu du 23 au 24 juillet 2015, qui a pris connaissance du rapport d’enquête du cabinet d’audit international ayant établi la culpabilité du ministre dans l’affaire dit de détournement de fonds des contribuables néerlandais.

Selon le communiqué du conseil des ministres (Cm), le rapport établi clairement la culpabilité de l’ancien ministre de l’énergie et de l’eau, Barthélémy Kassa.

Le mis en cause n’aurait pas touché à ces fonds mais il était bien informé du détournement dans son ministère de près de 3 milliards de Fcfa destinés à financer le Programme pluriannuel d’appui au secteur de l’Eau et de l’assainissement (Ppea-II, projet néerlandais).

Le conseil des ministres ayant pris connaissance du contenu du rapport, lui a demandé de se rendre disponible pour répondre devant la Haute cour de justice du pays.

Au départles néerlandais avaient annoncé un détournement de 3 milliards, mais le rapport en ajoute 5 autres. Il s’agit donc de 8 milliards qui ont été détournés au total, selon le rapport présenté au gouvernement béninois. D’autres ministères sont pointés du doigt par ledit rapport. Le mode opératoire des fossoyeurs consistait en un “fractionnement des marchés” et en la création de sociétés écrans qui ont exécuté des marchés fictifs.

Tout au début de l’affaire (avril-mai 2015), Barthélémy Kassaavait démissionné de son poste de ministre pour , dit-il, assumer sa responsabilité morale etgarantir la manifestation de la vérité.

‘’Des cadres de l’administration seront radiés de la fonction publique’’

En dehors du ministre Kassa, des noms de plusieurs cadres de l’administration béninoise sont cités dans le rapport (le directeur de cabinet de l’ex ministre ; la directrice des ressources financières et du matériel et certains de ses collaborateurs ; le directeur de la programmation et de la prospective du ministère ; le contrôleur financier délégué auprès du ministère et certains de ses collaborateurs ; etc.).

Le coordonnateur du programme, qui avait décliné toute responsabilité dans cette affaire à la télévision nationale, et le directeur général de l’eau, ont été eux aussi épinglés. Ils seront tous mis en quarantaine en attendant la procédure de leur radiation définitive de la fonction publique. Ces agents devront par la suite être poursuivis en justice et devront rembourser les fonds détournés afin de servir de leçon une fois pour tous.

‘‘Un détournement révélé par les Pays Bas’’

C’est à la suite d’une dénonciation des néerlandais, que la moutarde est montée au nez de l’opinion publique nationale et internationale. Le partenaire, les Pays Bas, a en guise de sanction, suspendu sa coopération avec le Bénin, et a exigé que la lumière soit faite sur le dossier avec d’autres conditions dont le remboursement intégral des fonds détournés.

Il s’en est suivi des déclarations de ministres notamment de Komi Koutché, ministre de l’économie et des finances, qui avait affirmé que la coopération entre le Bénin et les Pays Bas n’était pas encore suspendue. Le lendemain, une note de l’ambassade des pays Bas avait indiqué le contraire.

La presse nationale et internationale et des membres de la société civile, en ont fait leurs choux gras pendant plus de trois semaines. Sans oublier les rebondissements auxquels l’on a assisté.

Le gouvernement béninois se pliant aux exigences des néerlandais, avait recruté, en commun accord avec ceux-ci, un cabinet d’audit international pour enquêter sur la gestion de ce projet.

Ariel Gbaguidi

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)


Mots clés :BenindétournementDétournement de fondsex ministre Kassafonctionnairesjusticeprison


À lire aussi