Afrikipresse
International

Déclaration: L’union internationale des journalistes appelle à un procès symbolique de Sarkozy en Afrique

Déclaration: L’union internationale des journalistes appelle à un procès symbolique de Sarkozy en Afrique
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

Communiqué de presse annonçant l’organisation par l’UIJA du Procès, même symbolique, de Sarkozy dans un pays africain en 2022.

L’Union Internationale des Journalistes Africains n’étant pas une association des déçus de France, elle sait se réjouir quand les juges français font éclater la vérité.

Par exemple, des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas SARKOZY en 2007, où un certain TAKIEDDINE avait choisi d’accuser Sarkozy dans un premier temps, puis quelques mois après, il s’était rétracté en disant que tout ce qu’il avait dit n’était pas fondé.

Au point de faire passer SARKOZY pour un innocent, donnant l’occasion au clan SARKOZY de s’attendrir sur le sort de ce dernier.

Vérification faite dans l’affaire BYGMALION comme dans l’affaire de l’assassinat de KHADAFI et de la déportation de Laurent GBAGBO à la CPI, le président SARKOZY est loin d’être innocent.

Lire aussi >> Affi : « Ocampo était dans un deal avec Sarkozy et Ouattara »-Côte d’Ivoire

Ainsi dans le cas de l’affaire BYGMALION, le parquet a condamné l’accusé à un an de prison dont la moitié avec sursis. A cette occasion, nous saluons la justice française qui peut nous encourager à organiser la tenue du procès de Monsieur SARKOZY dans un pays africain.

Quant à la déportation de Laurent GBAGBO à La Haye, la CPI de son côté, a totalement blanchi ce dernier qui vient de regagner triomphalement son pays, la Côte d’Ivoire.

Le temps pour l’UIJA de laisser le Président GBAGBO se remettre des cicatrices et de la fatigue de la déportation, elle prendra contact avec ce dernier pour qu’il préside le procès africain de SARKOZY dans un pays africain. Si possible à ABIDJAN, à DAKAR, à CONAKRY, à NIAMEY, à BAMAKO ou à YAOUNDÉ, etc., dans le but d’honorer la mémoire des victimes du règne SARKOZY-FRANÇAFRIQUE.

Nous en profitons pour inviter, dès maintenant, les juristes, les avocats, les intellectuels, les écrivains, les journalistes, les économistes africains, les mouvements associatifs humanistes et les médias nationaux et internationaux qui voudront bien amplifier le message et la condamnation même symbolique, issue du procès organisé par l’UIJA prévu pour 2022.

Bien sûr que les juges et avocats français qui soutiendront notre démarche seront les bienvenus à ce procès.

Dans ce cadre précis du Renouveau des rapports franco-africains, ce jugement servira de socle à plus de justice et de progrès pour le continent africain.

Le 22 juin 2021

Pour l’U.I.J.A.,
Lanciné CAMARA.

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :AfriqueFrançafriquejusticeNicolas Sarkozyprocès symboliqueUIJAvictimes


À lire aussi