Afrikipresse
Économie

Côte d’Ivoire : Sécuriser les recettes des Affaires Maritimes pour une économie bleue plus dynamique et performante (Séminaire-Bassam)

Côte d’Ivoire : Sécuriser les recettes des Affaires Maritimes pour une économie bleue plus dynamique et performante (Séminaire-Bassam)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

La direction générale des affaires maritimes et Portuaires (DGAMP) et la trésorerie principale des transports terrestres et Maritimes (TPTTM) ont organisé  à Grand-Bassam du 20 au 24 mars 2022, un séminaire sur la sécurisation des recettes de la DGAMP à l’effet de les améliorer pour rendre plus compétitive et performante l’économie bleue ivoirienne.  La cérémonie de clôture a eu lieu   ce Mercredi  en présence du secrétaire d’état auprès du ministre des transports chargé des affaires Maritimes, Dr Serey Doh Célestin. 

 « Ce séminaire vise à inventorier les droits, taxes, redevances et amendes relatifs aux prestations effectuées par la direction générale des affaires maritimes et Portuaires ( DGAMP) ; mais également proposer les nouveaux droits et taxes, redevances, amendes relatifs aux prestations de la DGAMP non pris en compte par l’annexe fiscale en vigueur ; Proposer   des procédures de validation et de liquidation par nature des recettes ; proposer la revalorisation des taux de certaines taxes ; proposer un projet de modification de l’annexe fiscale actuelle ; proposer  enfin des mesures  en vue de Sécuriser et d’optimiser les recettes de la DGAMP »  tel est le but de la tenue de  ce séminaire sur la sécurisation des recettes de la DGAMP, selon Dr Serey Doh Célestin, Secrétaire d’État auprès du ministre des transports chargé des affaires Maritimes.

De la modification de l’annexe fiscale de 2004

Dans son discours de clôture, le secrétaire d’état aux affaires Maritimes a indiqué qu’après une vingtaine d’années mais et surtout avec la signature d’un contrat avec une nouvelle structure, CMS,  pour le recouvrement des droits de trafics Maritimes, il était important de réviser  l’annexe fiscale de la loi numéro 2004-271 du 15 avril 2004 qui a institué auprès de la DGAMP plusieurs taxes, droits  redevances et amendes. 

Le tout, selon Dr Serey Doh Célestin étant de répondre aux nouvelles mesures de la bonne gouvernance prônée par le président Alassane Ouattara. 

Le secrétariat d’État aux affaires Maritimes, un important instrument pour le développement de l’économie bleue ivoirienne 

Faut-il le rappeler, le président Alassane Ouattara compte s’appuyer sur le secteur maritime pour booster le développement de la Côte d’Ivoire. 

D’où le concept de l’économie bleue qu’il ambitionne de développer afin de faire du secteur maritime un levier important de l’économie nationale. En créant donc ce département, le président Ouattara a conscience de la mise en place également d’une administration Maritime moderne et performante en vue de l’amélioration de l’accès des populations à des services de transport maritime et fluvio-lagunaire durables et de qualité.

Le DG par intérim de la DGAMP au Dr Serey Doh Célestin : «  grâce à vous la DGAMP fait sa mue et prône l’excellence »

«  En si peu de temps, vous avez hissé l’administration Maritime au rang des grandes administrations ivoiriennes …grâce à  vous  la DGAMP est entrain de faire sa mue, prôner l’excellence comme idéal de gestion(…) Les recettes de la DGAMP sont palpables . Cela signifie qu’avec un peu de volonté nous pouvons contribuer à l’amélioration générale des recettes de l’état » a dit, Julien Yao Kouassi, directeur général par intérim de la DGAMP s’adressant à Serey Doh Célestin. 

Plus de 20 milliards de fcfa mobilisés en 2021

Le séminaire de Grand-Bassam a révélé que c’est bien sous le leadership du Dr Serey Doh Célestin que la DGAMP a  mobilisé  une recette globale de  plus de 20 milliards de fcfa en 2021. Soit moins d’un an après son arrivée à la tête de ce Département.

Une performance qui a permis à l’administration Maritime d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents.

Les retombés des efforts consentis par le secrétariat d’état aux affaires Maritimes 

Faisant le point des dépenses issues de la performance  des recettes,  le DG par intérim de la DGAMP a  noté  l’achat de 80 véhicules, 22 motos  yamaha,  16 motos quads,  30 ordinateurs portables, 56 ordinateurs de bureau, 12 salons de directeurs, 45 meubles  de rangement, 10 bureaux  de Secrétaires,  76  chaises visiteurs, 33  bureaux Sous-directeurs  , 37 fauteuils sous-directeurs, 57 bureaux agents, 38 fauteuils agents, 9 banquettes visiteurs ect.

A ces acquisitions s’ajoutent  les exécutions des travaux de réhabilitation des arrondissements Maritimes de Grand-Bassam,  Jacqueville, Sassandra, et Tabou.

Enfin, en plus de  ces travaux, les recettes engrangées permettront toujours selon Julien   Yao  Kouassi en cette année 2022 d’amorcer la construction  du bâtiment  de l’arrondissement Maritime de Sassandra, des antennes maritimes d’Assinie, Fresco et Grand-Bereby dont les premières  pierres ont été posées lors de la visite de travail du secrétaire d’état dès son arrivée à la tête du département en avril 2021.

« Au titre du fonds de prévoyance des affaires Maritimes et Portuaires, grâce à la sécurisation des recettes, la DGAMP dispose aujourd’hui de moyens conséquents pour assurer la couverture médico-sociale des agents sans interruption » a rassuré le DG par intérim de la DGAMP.

Philippe Kouhon 

Publiés récemment

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)


Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements

Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements


Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi

Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi


Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle

Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle


Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  

Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  


Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage



À lire aussi