Afrikipresse
Économie

Côte d’Ivoire : La SODEXAM remet deux véhicules aux Pelotons de Sécurité Aéroportuaire de Bouaké et Korhogo

Côte d’Ivoire : La SODEXAM remet deux véhicules aux Pelotons de Sécurité Aéroportuaire de Bouaké et Korhogo
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 3 minutes

Le Directeur Général de la Société d’exploitation et du développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM), Jean Louis Moulot, a procédé ce dimanche 28 juin 2020, à l’aéroport de Bouaké (centre) à la remise de deux véhicules de type Pick up au Groupement de Sécurité Aéroportuaire (GSA) des aéroports de Bouaké et Korhogo, en présence du ministre ivoirien des transports, Amadou KONE.

Ces deux véhicules qui seront mis à disposition des Pelotons de Sécurité Aéroportuaires (PSA) de Bouaké et de Korhogo, permettront à cette unité de la Gendarmerie Nationale, de renforcer la sûreté et la sécurité sur ces plateformes aéroportuaires.

Présent à ce jour sur les aéroports de Korhogo, San-Pedro, et Bouaké, les PSA sont compétents pour assurer, outre les missions traditionnelles de la gendarmerie, des missions de police de la navigation aérienne (contrôle des aéronefs, constatations des infractions à la législation aéronautique, enquêtes judiciaires consécutives aux accidents et incidents d’aéronefs), des missions de sûreté de la zone de sûreté à accès réglementé (ZSAR) des aéroports.

« Je voudrais féliciter le conseil d’administration de la Sodexam, le DG et l’ensemble du personnel pour avoir réussi la reprise depuis le vendredi 26 juin 2020, des vols domestiques, après leur suspension le 23 mars 2020, pour cause de la pandémie. Ces vols étaient très attendus par nos compatriotes. Encore merci d’avoir permis que cette reprise se passe dans les bonnes conditions (…)

Vous féliciter pour les efforts consentis en vue de renforcer la sécurité et la sûreté sur nos aéroports, notamment ceux de l’intérieur face à la menace domestique avec des animaux sur les pistes, parce que beaucoup de nos aéroports à l’intérieur ne sont pas encore clôturés. Et le renforcement des capacités des pelotons de sécurité aéroportuaires a contribué à faire baisser les risques au moment de l’atterrissage et de décollage de nos avions.
Je voudrais enfin vous féliciter et vous encourager pour ces matériels roulants, qui nous permettront d’être l’un des meilleurs élèves de l’OACI au niveau de la sous-région
» a fait savoir le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné.

« Avec la Sodexam, nous allons créer d’autres PSA et les doter de moyens adéquats car notre objectif est de faire de la Côte d’ivoire le hub de toute la sous-région en matière aérienne.

Nous ferons en sorte que nos compatriotes à l’intérieur du pays se déplacent davantage par voie aérienne. Je voudrais par la même occasion féliciter la compagnie Air Côte d’ivoire pour l’important travail fait. Nous avons la volonté de faire progresser l’aéroport de Bouaké, avant la Can prochaine en Côte d’ivoire afin d’accueillir convenablement tous les mordus du football à Bouaké » a-t-il ajouté.

Enfin, les exhortant à en faire bon usage, Amadou KONE, s’est dit satisfait de la qualité de la collaboration entre la SODEXAM et la Gendarmerie Nationale qui est un gage de conformité des vols effectués à partir des plateformes aéroportuaires.

Avant lui, Jean – Louis MOULOT s’est engagé à poursuivre sur cette lancée, et a annoncé la création prochaine des PSA de Man et Odienné afin d’améliorer le niveau de sûreté et de sécurité sur ces plateformes.

Quelques temps avant cette cérémonie, le Ministre des Transports a assisté à l’arrivée du premier vol de reprise des activités de Air Côte d’Ivoire à Bouaké et a personnellement accueilli les passagers.

Intervenant au nom des bénéficiaires et du Commandant du Groupement de Sécurité Aéroportuaire (GSA), le colonel Madou Yéo a exprimé au Ministre des Transports et à la SODEXAM la gratitude de la Gendarmerie Nationale pour ces véhicules qui viennent renforcer la capacité de réaction de ses hommes.

Notons qu’une visite de l’aérogare de Bouaké, nous a permis de constater des réaménagements techniques idoines, conséquences de l’application des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

Il s’agit entre autres de la désinfection de l’ensemble des installations aéroportuaires, de la formation des équipes aux règles sanitaires imposées par la COVID 19 et de la pose de marquage au sol et de façades en plexiglass aux comptoirs d’accueil.

Philippe Kouhon envoyé spécial à Bouaké

Publiés récemment

Mots clés :BouakéCôte d'Ivoiresodexam


À lire aussi