Afrikipresse
SociétéSociété

Côte d’Ivoire – Claire Elvire en prison pour escroquerie portant sur 60 millions Fcfa

Côte d’Ivoire – Claire Elvire en prison pour escroquerie portant sur 60 millions Fcfa
Publié le
Par
Dasse Claude
Lecture 3 minutes

Du nouveau dans l’affaire ‘’Claire ELVIRE a-t-elle escroqué 60 millions Fcfa à une quinzaine de personnes dont Jeff Aka : accusée et accusateurs s’expliquent’’ publiée sur notre site le 17 janvier 2018.

Jeff Aka qui, au nom des plaignants a joint dans l’après-midi du 2 mars 2018, la Rédaction de Afrikipresse, à Abidjan, a révélé : «  J’appelle pour annoncer que nous avons jeté Claire Elvire à la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan) pour escroquerie, pour l’affaire dont je vous avais parlé ». Suite à cette information, nous avons tenté 24 heures durant, de joindre l’animatrice qui est restée injoignable. Toutefois du côté de la Maca, une source a confirmé la présence de Claire Elvire au sein de la prison.

Pour rappel, Jean-François Aka, ex-directeur de Production de la deuxième chaîne de télévision ivoirienne connu sous le pseudonyme de Jeff Aka, et plusieurs personnes, soit une quinzaine au total, accusaient Claire Elvire ex-animatrice radio et télé de leur avoir soutiré frauduleusement d’importantes sommes soit environ 60 millions de Francs Cfa.

« Claire Elvire a fait croire à plus d’une quinzaine de personnes, qu’une ‘’Banque de fonds d’entraide chrétienne’‘ existe. Il fallait, selon elle, investir pour en retour recevoir des bénéfices dans un délai maximum de trois semaines. (…) J’aimerais dire que c’est ma nièce qui m’a parlé de cette ‘’Banque de fonds d’entraide chrétienne’’ et j’y ai adhéré en toute confiance. Et plus tard après investigation, j’ai appris que nous étions une quinzaine de personnes arnaquées de près de 60 millions par Claire Elvire », avait à l’époque accusé Jeff Aka.

 
Devant la Police économique saisie du dossier, Diakité Jacqueline, la nièce de Jeff Aka avait fait expliqué : « (…) Claire Elvire m’a fait croire qu’elle avait des partenaires chrétiens qui étaient à l’extérieur. Elle m’a dit qu’on prêtait de l’argent à ceux qui avaient également de bons projets remboursables en trois semaines avec intérêt (…). C’est à la suite de nos échanges que j’en ai parlé à Jeff qui est mon oncle, qui a investi (…) Et puis après, nous nous sommes rendu compte qu’il y’avait plusieurs personnes qui ont souscrit à l’opération. C’est là que nous avons commencé à avoir des doutes. Je lui ai alors demandé la base juridique de cette affaire, surtout qu’elle me disait qu’une banque chrétienne était à l’origine de l’affaire ».

Interrogée à son tour par nos soins, Claire Elvire avait donné cette version des faits : « Je n’ai pas voulu faire de placement d’argent. Ce n’est pas mon travail, je ne m’y connais pas. J’ai voulu faire des affaires avec des ‘’frères’’ mais malheureusement, je n’ai pas pu finaliser la chose…». Aujourd’hui, l’affaire, pour laquelle des hommes de Dieu de l’église de Claire Elvire s’éta fortement impliqués en vue d’un règlement amiable, prend une autre tournure. Dommage !

Claude Dassé

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :Claire ELVIRECôte d'Ivoireescroquerie


À lire aussi