Afrikipresse
EconomieÉconomie

Côte d’Ivoire-Burkina : quelques réactions après l’ouverture du forum économique

Côte d’Ivoire-Burkina : quelques réactions après l’ouverture du forum économique
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 2 minutes

Le Tac 7 ( Traité d’amitié et de coopération-7ème édition ) qui a lieu Yamoussoukro en Côte d’Ivoire depuis le lundi 23 juillet, est couplé du forum ivoiro-burkinabè des affaires, ouvert jeudi matin à l’hotel Président. Plusieurs centaines d’hommes d’affaires de ma Côte d’Ivoire et du Burkina y discutent des possibilités de faire chemin ensemble pour le bonheur des économies de leurs pays. Certains participants se sont prononcé sur cette initiative qui est à sa première édition.

Ouattara Alhassane (président des hôteliers de Cote d’Ivoire) : “belle opportunité”

“C’est une très belle initiative. Elle nous permettra de nous frotter à nos frères burkinabè pour voir les opportunités qu’offre leur pays. Nous qui oeuvrons dans le domaines de l’hôtellerie et du tourisme, l’occasion de ces rencontres est toujours bonne pour vendre notre pays au plan touristique. Nous espérons nouer de très bons contacts avec nos frères du Burkina”.

Souleymane Guira (manager général de plusieurs entreprises au Burkina) : ” explorer de nouveaux domaines d’affaires”

“Nous oeuvrons déjà dans plusieurs domaines d’activités ; notamment dans les télécom, le BTP, le bâtiment, etc. Cependant ce genre de rencontres initiées par nos différentes chambre de commerce sont toujours de belles occasions pour explorer de nouveaux domaine d’affaires. Surtout que celle-ci a le soutien et la participation de nos dirigeants politiques. Je ne peux que dire merci à nos différentes chambre de commerce”.

Jean-Marie Aka (président du patronat ivoirien): ” c’est en se mettant ensemble qu’on pourra bâtir des champions”

“C’est un forum important. Vu qu’il créé une occasion de renforcement des contacts entre le secteur privé ivoirien et le secteur privé burkinabè. Il créé également une occasion de concrétisation de la volonté politique de nos dirigeants de voir des exemples de coopération qu’on peut mettre ensemble entre nos deux pays. Nous, secteur privé ivoirien, sommes prêts à nous rendre au Burkina pour créer des entreprises ivoiriennes là-bas. Nous sommes convaincus que c’est en se mettant ensemble qu’on pourra bâtir des champions nationaux tout comme sous-régionaux”.

Massi Ballo (agro-businesman burkinabè, élu de la Chambre du commerce): ” occasion de nouer des partenariats”

“Je remercie nos autorités pour ce genre d’opportunités. C’est une bonne occasion de tisser des partenariats. Notamment dans l’agro-business quand on sait que les économies de nos deux pays repose sur l’agriculture. J’espère pouvoir nouer des contacts importants avant la fin du Tac”.

Propos recueillis par Chris Monsékéla

Publiés récemment

Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle

Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle


Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage


13e édition JRMEX dans le Poro : Amadou Koné appelle les cadres à s’impliquer davantage dans l’éducation des enfants

13e édition JRMEX dans le Poro : Amadou Koné appelle les cadres à s’impliquer davantage dans l’éducation des enfants


Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord


Mots clés :Burkina FasoCôte d'IvoireForum économique


À lire aussi