Afrikipresse
Société

Construction au mépris de la règlementation en Côte d’Ivoire : un immeuble s’effondre à Treichville et fait des victimes malgré les efforts de l’administration

Construction au mépris de la règlementation en Côte d’Ivoire : un immeuble s’effondre à Treichville et fait des victimes malgré les efforts de l’administration
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 3 minutes

Un immeuble R+6 en construction au mépris de la réglementation s’effondre sur des habitations voisines, dans la nuit du 26 au 27 février 2022 à Treichville en face du palais de la culture d’Abidjan. Un bilan provisoire fait état de 5 décès, 22 survivants dont 15 évacués au Chu de Treichville et 7 remis à leurs familles. Cet effondrement intervient après des sanctions et les efforts de l’administration qui avaient permis depuis un an d’éviter ce type de situation. 

La cause de l’effondrement d’un immeuble en construction à Treichville, avenue 3, rue 16, est attribuée au promoteur des travaux. Ce promoteur est accusé d’avoir continué de construire illégalement le bâtiment en hauteur, au mépris des injonctions d’arrêt des travaux, faites par l’administration qui prenait des dispositions pour y mettre fin. 

[ Des notifications d’arrêt de travaux faites auparavant ] 

Le promoteur de l’immeuble de Treichville qui avait déjà  été  invité à arrêter les travaux est introuvable et injoignable. Pis le promoteur ne détenait pas de permis de construire, puisque le bâtiment effondré avait fait l’objet d’un contrôle administratif effectué par l’Antenne de Plateaux-Treichville du ministère de tutelle. 

Lire aussi : Côte d’Ivoire – effondrements de bâtiments : les solutions de Bruno Koné pour endiguer le problème

 Des notifications d’arrêt des travaux ont été signifiées au maître d’ouvrage. Ce sont un procès-verbal de constat d’infraction en date du 7 juillet 2021 d’une part, et d’autre part un procès-verbal de constat de poursuite des travaux en date du 27 juillet 2021.

[ Solidarité du gouvernement ivoirien ] 

Suite à l’effondrement du bâtiment, une première visite a été effectuée sur les lieux par la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, le Maire de la Commune de Treichville et le Directeur de Cabinet du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, afin de s’enquérir de la situation, et d’apporter la compassion du Gouvernement aux familles éplorées, ainsi qu’aux blessés et aux personnes ayants subi des dommages matériels. 

Lire aussi : Constructions anarchiques : un autre bâtiment démoli à Koumassi

Il a été demandé aux habitants des trois maisons dans le voisinage immédiat de l’immeuble effondré d’évacuer les lieux afin d’éviter les risques éventuels de propagation.

[ La réglementation sur le permis de construire est claire en Côte d’Ivoire ] 

En Côte d’ivoire, avant toute construction, les plans doivent être approuvés par un architecte. Et dans le cas des immeubles de plus de deux étages ( R+2) , le propriétaire qui fait office de maître d’ouvrage doit, également, être assisté d’un ingénieur conseil et surtout faire viser son chantier par un bureau de contrôle privé. Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme,  Bruno  Nabagne Koné , a rappelé cela lors d’une conférence de presse en mars 2021 après un drame similaire à Anono, dans la commune de Cocody. 

[ Plus de 10.000 contrôles annuels et 40 démolitions depuis 2021 ] 

Selon des informations recueillies auprès du ministère de la  Construction, du Logement et de l’Urbanisme, le nombre de contrôles est en très forte hausse par rapport aux 5 dernières années. Ils sont passés d’environ 2000 par an à plus de 10.000 en 2021. 

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la propriétaire d’un immeuble effondré en fuite, un député convoqué devant le juge

« Grâce au renforcement des contrôles, après 21 effondrements depuis 2018, dont 9 en 2020, 2 en 2021, il n’y avait plus eu d’effondrement depuis avril 2021; par ailleurs, le ministère  a procédé directement à plus d’une quarantaine de démolitions d’ouvrages jugés à risque », a appris Afrikipresse.

[ Les effondrements d’immeubles pas une spécificité ivoirienne ] 

Malgré la législation et les précautions prises par l’administration comme dans le cas de l’immeuble effondré à Treichville , des effondrements surviennent en Côte d’Ivoire comme dans d’autres pays, y compris des pays développés. Face aux promoteurs et propriétaires qui défient le gouvernement, des sanctions et surtout une vigilance et réactivité de l’administration sont attendues surtout que l’on se rend compte que l’immeuble était déjà sur une liste rouge, et qu’il devait être démoli.

Philippe Kouhon

Publiés récemment

Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.

Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.


DG RTI limogé : Traoré  Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations

DG RTI limogé : Traoré Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations


Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 



À lire aussi