Afrikipresse
Société

Vœux de Nouvel an à la Cnps – Charles Denis Kouassi : «Toujours un peu plus pour améliorer nos performances»

Vœux de Nouvel an à la Cnps – Charles Denis Kouassi : «Toujours un peu plus pour améliorer nos performances»
Publié le
Par
JH Koffo
Lecture 6 minutes

Charles Denis Kouassi, le Directeur Général de la CNPS, a fait savoir à ses collaborateurs que la Cnps fait toujours un peu plus pour améliorer ses performances. Il a ajouté que l’année 2023 qui s’amorce présage de nombreux challenges à relever, entre autres, les questions de l’assurance chômage et la décentralisation des services.

Charles Denis Kouassi veut toujours faire un peu plus pour améliorer les performances de la Cnps. Le vendredi 20 janvier 2023, s’est tenue à l’espace Latrille Event à Abidjan Cocody 2-Plateau, la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an des agents de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), à leur Direction et aux membres du conseil d’administration. Une occasion que le Directeur Général Charles Denis Kouassi a mise à profit pour faire le bilan des 10 ans de la réforme du système de pension effectuée depuis 2012.  Il a aussi mis un accent sur les grands chantiers qui s’annoncent pour 2023. À ce sujet, Charles Denis Kouassi a estimé que la nouvelle année qui s’amorce, vient avec de nombreux défis à relever.

Les défis à relever

«L’année 2023 qui s’amorce, présage de nombreux challenges à relever. En effet, dans la poursuite de la dynamique déjà entamée au sein de l’Institution, il s’agira pour nous de poursuivre tous ces chantiers. Ainsi, 2023 permettra d’intensifier la vulgarisation du RSTI (Régime social des travailleurs indépendants. Ndlr) à travers une proximité plus importante,  poursuivre  la maîtrise de nos principaux ratios prudentiels notamment les taux d’instance de dossiers de prestations et la maîtrise des indus, continuer la digitalisation de nos activités à travers l’aboutissement de tous les chantiers en cours au niveau du schéma directeur, puis poursuivre la déconcentration de nos activités, en procédant à l’ouverture de nouvelles agences de proximité notamment à Port Bouët, à Bingerville et dans d’autres localités à l’intérieur du pays », a énuméré le DG de la CNPS. 

Il a aussi évoqué la nécessité d’accroître la politique d’investissement de l’entreprise dans des domaines porteurs de l’économie nationale. Et à  tous ces défis, il a dit qu’il devrait s’ajouter ceux issus de la feuille de route ministérielle que l’entreprise devra mettre en œuvre afin de proposer au cours de cette année 2023, « des mécanismes de mise en œuvre d’un régime d’assurance chômage et d’une nouvelle prestation de retraite logement au profit de nos populations couvertes. Je vous invite donc tous, dès à présent, à redoubler d’efforts et d’imagination car, aussi encourageants que sont nos résultats, nous devons garder à l’esprit que nous avons de grands défis à relever», a fait savoir Charles Denis Kouassi.

« Chaque année, nous faisons toujours un peu plus pour améliorer nos performances »

S’agissant du bilan des 10 ans de la réforme, Charles Denis Kouassi est notamment revenu sur les grandes avancées de son institution au cours de la décennie 2012-2022. Une institution qui, selon lui, enregistrait un déficit cumulé de près de 200 milliards de FCFA avec 32 milliards FCFA pour la seule année 2011. 

«Avec la confiance du Gouvernement et la caution des partenaires sociaux, nous avons proposé des réformes paramétriques pour une revalorisation du taux de cotisation de 8% à 12% et ensuite à 14%. Aussi, la modification de l’âge de départ à la retraite qui est passé de 55 ans à 60 ans. Cet effort demandé à nos partenaires sociaux avait pour objectif de bâtir l’équilibre de la branche retraite sur le long terme, et de mobiliser de l’épargne pour investir et dégager des produits financiers. Ainsi, dès la mise œuvre de la réforme, le résultat net de l’entreprise est passé de 8,9 milliards FCFA en 2012, pour atteindre progressivement 125 milliards en 2021. Ces différents résultats positifs nous ont permis de conforter notre portefeuille financier et monétaire passant de 26 milliards FCFA en 2012 pour atteindre 748 milliards FCFA en 2022; En intégrant le portefeuille immobilier de 262 milliards, le portefeuille global de l’Institution est de 1010 milliards FCFA en 2022. Nos produits financiers sont passés de 1 milliard FCFA en 2012 à aujourd’hui, 30,7 milliards FCFA, 2022. Avec tous ces paramètres en évolution constante, on sera tenté de dire : “À la CNPS, le temps c’est de l’argent ” afin de bien montrer que chaque année, nous faisons toujours un peu plus pour améliorer nos performances », a-t-il lancé avec satisfaction.

Un taux de déclaration de 108%

Charles Kouassi a expliqué que, pour la seule année 2022, la CNPS a enregistré un niveau de déclaration de 406 milliards de FCFA, dépassant ainsi la barre de 400 milliards FCFA de déclaration, pour des prévisions initiales de 375 milliards soit un taux de déclaration de 108% effectif. «Au niveau du recouvrement effectif, sur des prévisions d’encaissement, on note un taux de 87%, soit 355 milliards FCFA contre 313 milliards fc6 en 2021. Bien entendu, toutes ces belles performances et ces résultats financiers positifs nous ont permis de renforcer le niveau de toutes les prestations servies par l’Institution. Alors que nous n’avions connu qu’une seule revalorisation de 2002 à 2011 de 2,59 % intervenue en 2008, les performances enregistrées par la CNPS ces 10 dernières années, nous ont permis de revaloriser les pensions de retraite respectivement de 8% en 2014, 5% en 2016, 5% en 2020 et de 5% en 2022. Soit une revalorisation totale de près de 25% en 10 ans », a entre autres, énuméré le DG de la CNPS qui a salué les efforts de ses collaborateurs pour ces résultats positifs.

Coulibaly Robert, porte-parole des agents : « Le personnel vous renouvelle son engagement ferme à travailler sans relâche pour l’atteinte des objectifs »

C’est Coulibaly Robert, Administrateur délégué, qui a dit le message de vœux des agents à l’endroit du patronat. Il a exprimé au Directeur Général, au nom de ses collègues,  sa reconnaissance, dit-il, pour tous les efforts consentis au plan administratif et social, pour l’épanouissement du personnel. Il a promis au nom de ses camarades, de redoubler d’efforts dans le travail.

 « (…) Par ma voix, le personnel de la CNPS vous renouvelle son engagement ferme à travailler sans relâche pour vous permettre d’atteindre les objectifs qui vous ont été assignés. Face au défis d’améliorer le fonctionnement de services, afin d’asseoir davantage la notoriété et la crédibilité de l’institution, mais également l’efficacité et le professionnalisme du personnel, vous vous êtes investi à consolider les acquis par la poursuite des chantiers et programmes en cours.  L’extension de la couverture sociale aux travailleurs indépendants, et la digitalisation des services aux partenaires sociaux. De-même, vous vous êtes attelé à asseoir une architecture organisationnelle en cours de restructuration pour la mettre en adéquation avec les réalités et les enjeux du moment».

La cérémonie de présentation des vœux du nouvel an ne s’était plus tenue depuis 2019, en raison de la pandémie du Covid-19.

J-H Koffo

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 



À lire aussi