Afrikipresse
International

Caucus du genre – 2e édition : les solutions de Dominique Ouattara pour relever le niveau de vie des femmes en milieu rural (Côte d’Ivoire – Cop 15)

Caucus du genre – 2e édition : les solutions de Dominique Ouattara pour relever le niveau de vie des femmes en milieu rural (Côte d’Ivoire – Cop 15)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

La Première Dame, Dominique Ouattara, présidente de la 2ème édition du Caucus sur le genre et l’égalité des sexes, a fait d’importantes propositions en vue du relèvement du niveau de vie des femmes (qui produisent 75% du vivrier) en milieu rural. 

C’était le lundi 9 mai 2022 à l’ouverture de la 15e réunion de la Conférence des Parties (COP 15) à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sécheresse (CNULDS) qui se tient à Abidjan Sofitel Hôtel Ivoire (Côte d’Ivoire) du 9 au 20 mai 2022 avec des Experts et des hautes personnalités du monde politique issus de 197 pays. 

Après New Dehli (Inde) en septembre 2021, (Cop14), l’un des temps forts de la 15e édition de la conférence des Nations unies sur la désertification et la sécheresse (COP15) qui se tient en Côte d’Ivoire du 9 au 20 mai 2022, fut le Caucus des femmes présidé par la Première Dame Dominique Ouattara. 

Occasion pour l’épouse du chef de l’Etat Alassane Ouattara de dresser un éventail de ses actions menées surtout en vue de l’autonomisation des femmes à travers le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) mais également d’accélérer l’accès équitable des femmes à la gestion des ressources terrestres.

« Les femmes constituent pratiquement la moitié des agriculteurs dans le monde.   Elles sont omniprésentes dans toutes les étapes de la production, de la commercialisation et de la consommation des Cultures vivrières et des Cultures de rente. Malgré le rôle et l’influence des femmes dans les économies de nos pays, l’appui dont elles bénéficient est encore bien inférieur à celui des hommes.  Elles sont marginalisées voire exclues des marchés à forte valeur ajoutée.   Les Droits à la propriété foncière leur sont restreints et.c Un état de fait qui les place dans une position permanente de faiblesse et d’insécurité foncière » a dépeint la première Dame Dominique Ouattara. 

Les attentes de Dominique Ouattara de ce Caucus d’Abidjan 

Après la présentation de ce tableau sombre sur l’exclusion des femmes dans la gestion des terres alors qu’elles sont les moteurs du changement dans nos sociétés, la présidente de ce deuxième Caucus sur le genre et l’égalité des sexes de la Cop15, a plaidé auprès des décideurs politiques, des Nations unies et des bailleurs de fonds pour une attention particulière en direction des femmes et des jeunes filles. 

Améliorer la vie des femmes, c’est Améliorer la vie des nations 

Si madame Dominique Ouattara préside ce Caucus sur le genre, c’est bien à cause de ses nombreuses actions en faveur des femmes à travers son fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).

Caucus Abidjan - Dominique Ouattara améliorer le niveau de vie des femmes en milieu rural
Photo: IISD/ENB – Kiara Worth

Ce fonds créé en 2012 et doté d’un capital de 25 milliards de FCFA a permis à ce jour à plus de 300.000 femmes ivoiriennes d’être financièrement Autonomes et de prendre en charge leurs familles, soit plus de 2 millions de personnes épargnées de la pauvreté. 

« Le FAFCI permet aux femmes de jouer une part active dans la bonne marche de la société…car améliorer la vie des femmes, c’est améliorer la vie de toutes les nations » a-t-elle lancé.

 Une banque pour les femmes en milieu rural 

Entre autres solutions en vue de relever le niveau de vie des femmes en milieu rural, la première Dame Dominique Ouattara suggère la création d’une banque pour les femmes en milieu rurale. 

« Toutes ces solutions permettront de gagner ensemble le pari de l’autonomisation des femmes agricultrices » a-t-elle conclu. 

Outre les recommandations et solutions urgentes issues de la rencontre d’Abidjan, le Caucus Genre et égalité des sexes présidé par la Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara, verra le lancement d’un nouveau rapport sur les impacts différenciés de la désertification, de la dégradation des terres et de la sécheresse sur les hommes et les femmes.

 550 milliards de FCFA  pour financer l’initiative d’Abidjan 

 “Terre. Vie. Héritage : De la rareté à la prospérité”, le thème de la COP 15, est un appel à l’action pour faire en sorte que la terre, qui est notre lien vital et notre bien le plus précieux sur cette planète, continue de profiter aux générations présentes et futures.

Ainsi, ouvrant ce lundi la 15ème session de la Conférence des Parties (COP 15) de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification (CNULCD), la conférence des chefs d’Etats présidée par le président ivoirien Alassane Ouattara a lancé « l’initiative d’Abidjan ou programmes héritages ».

Évalués à 550 milliards de FCFA qui devront être mobilisés sur cinq ans, ces programmes visent à lutter contre la dégradation des terres afin de garantir une sécurité alimentaire pour tous.

Enfin, rappelons qu’il existe trois Conférences des Parties (COP) à la Convention des Nations Unies. A savoir, sur le changement climatique, sur le Biodiversité et sur la lutte contre de désertification et la sécheresse. 

La Première COP se tient tous les ans et est à sa 26e édition.  Les deux autres se tiennent tous les deux ans.

Philippe Kouhon 

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Mots clés :Cop15Côte d'IvoireDésertificationDominique OuattaraFemmes


À lire aussi