Afrikipresse
Sport

CAN 2021 – Patrice Beaumelle (sélectionneur national) : “Je suis déçu, on ne voulait pas que ça s’arrête de si tôt”

CAN 2021 – Patrice Beaumelle (sélectionneur national) : “Je suis déçu, on ne voulait pas que ça s’arrête de si tôt”
Publié le
Par
Ange Kouadio
Lecture 2 minutes

En conférence de presse d’après-match, le mercredi 26 janvier 2022  au stade Japoma de Douala, Patrice Beaumelle, sélectionneur national a  exprimé  sa déception de s’être  arrêté si tôt  dans  cette  compétition de  la CAN 2021.  Il soutient que cette équipe à un bel avenir. Ci-dessous les échanges de Patrice Beaumelle avec la presse.

Est-ce que vous avez le sentiment d’avoir brisé un mythe que vous n’avez pas pu ?

On savait tous que cette équipe de l’Égypte est la bête noire des Éléphants. On a vraiment pensé briser ce mythe. On pouvait même le faire. Même si dans le jeu on était parfois dans le dur, je savais qu’on pouvait le faire. Hélas, on n’a pas réussi à briser ce mythe. Mais, je ne suis pas du tout découragé. Je suis déçu parce qu’on y a mis tellement de cœur. Depuis le 26 décembre, on était ensemble, on ne voulait pas que ça s’arrête de si tôt. On quitte la compétition avec beaucoup de tristesse mais je ne suis pas abattu. Avec ou sans moi, il y a un bel avenir dans cette équipe des Éléphants.

Quelle analyse faites-vous de cette élimination ?

On était conscient que ça allait être un match différent que celui de l’Algérie. Avec une équipe de l’Égypte un peu plus basse. Acceptant parfois de jouer sans le ballon. L’Algérie aimait avoir le ballon et jouer un peu plus haut. Donc c’était deux matchs différents. C’était un match plus fermé, plus tactique. On s’était bien préparé parce qu’on savait qu’ils allaient jouer ainsi. Ce sont deux grandes nations de football et ce match s’est joué à pas grand-chose.

Comment expliquez-vous les nombreuses occasions manquées ?

On a vraiment eu des occasions même si ce match était fermé. On a manqué de chance dans la conclusion. Sinon, c’était un match très équilibré. Lorsque j’ai fait entrer des joueurs frais, j’ai senti qu’on pouvait venir à bout des Pharaons. Mais, leur gardien a sorti trois arrêts de grande classe. Le gardien remplaçant est rentré et il a fait le job. 

Propos recueillis par Ange Kouadio à Douala

Publiés récemment

Bouaké : le trophée de la CAN présenté aux populations

Bouaké : le trophée de la CAN présenté aux populations


Côte-d’Ivoire : 50.000 femmes rendent hommage au président Alassane Ouattara, le message de Dominique Ouattara

Côte-d’Ivoire : 50.000 femmes rendent hommage au président Alassane Ouattara, le message de Dominique Ouattara


Interview – intronisation du 14è roi des Baoulé : Nanan N’goran Koffi II, chef des Faafouê, donne des explications

Interview – intronisation du 14è roi des Baoulé : Nanan N’goran Koffi II, chef des Faafouê, donne des explications


Journée de l’Enfant africain en Côte d’Ivoire : L’Ong ‘’le Refuge’’ en action à Nouamou

Journée de l’Enfant africain en Côte d’Ivoire : L’Ong ‘’le Refuge’’ en action à Nouamou


Le match Yamoussoukro FC-ISCA est à rejouer : 3 journalistes sportifs analysent et s’interrogent 

Le match Yamoussoukro FC-ISCA est à rejouer : 3 journalistes sportifs analysent et s’interrogent 


Lu pour vous -CANPUTSCHFOOT/ Du coup d’Éclat au coup d’État || le livre évènement du moment

Lu pour vous -CANPUTSCHFOOT/ Du coup d’Éclat au coup d’État || le livre évènement du moment


Mots clés :Algérie


À lire aussi