Afrikipresse
Économie

Cameroun : le Premier ministre Joseph Dion Ngute séduit à Abidjan les investisseurs au AFRICA CEO FORUM

Cameroun : le Premier ministre Joseph Dion Ngute séduit à Abidjan les investisseurs au AFRICA CEO FORUM
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 3 minutes

Présent en Côte d’Ivoire dans le cadre du AFRICA CEO FORUM, le Premier ministre du Cameroun, Joseph Dion Ngute, séduit à Abidjan les investisseurs. 

AFRICA CEO FORUM 2023, le plus grand rendez-vous annuel des chefs d’entreprise africains et des opportunités d’investissement sur le continent, a consacré, le mardi 6 juin 2023, sa seconde journée, au Cameroun. À cette occasion, le chef du gouvernement camerounais a animé une session spéciale devant un parterre d’opérateurs économiques et d’acteurs du monde de la finance. 

C’est dans une salle Abidjan pleine à craquer que Joseph Dion Ngute a présenté les atouts et les opportunités d’investissement dans sa patrie.‹‹Notre pays a une économie diversifiée que le président de la République s’attèle à développer dans le but d’améliorer significativement les conditions de vie des populations››, a-t-il entamé.

Les investisseurs écoutant attentivement le Chef du gouvernement Camerounais. © DR

Selon le patron de l’Immeuble Étoile, c’est pour mettre en œuvre cette vision du président Paul Biya que son gouvernement a adopté des mesures pour améliorer le cadre des investissements.

‹‹Dans l’optique de rendre les acteurs du secteur de l’économie, en occurrence, les infrastructures, l’agriculture et les services, plus attractifs aux investisseurs directs étrangers, le gouvernement du Cameroun a entrepris la réforme du cadre juridique visant à unifier sous réserve les lois sectorielles en vigueur, le cadre général de mise en œuvre des contrats de partenariat public-privé, en cours de validation au niveau du parlement camerounais››, a-t-il fait savoir avant de souligner qu’une évaluation préalable de la politique fiscale ainsi que la réforme de la loi sur les incitations à l’investissement privé adoptée en 2013 est envisagée afin de faire émerger un environnement commercial concurrentiel.

Poursuivant, M. Ngute a ajouté que son gouvernement a, également, adopté la stratégie nationale de développement 2020 – 2030 pour gagner ce pari. Ce plan d’un coût global de 88.000 milliards FCFA s’appuie sur une transformation structurelle portée par les industries et les services, le développement du capital humain et du bien-être, la promotion de l’emploi et de l’insertion économique et repose sur la gouvernance, la décentralisation ainsi que la gestion stratégique de l’État. Il va adresser 30 interventions couvrant les 9 branches prioritaires de l’économie camerounaise. Notamment, les mines et la sidérurgie, les textiles et les cuirs, le numérique, les hydrocarbures et la pétrochimie, les industries de l’énergie, le rattrapage du développement technologique, la chimie et la pharmacie, les infrastructures de transport…

Le patron de la primature Camerounaise recevant ici en audience des investisseurs. © DR

«Le Cameroun regorge de nombreuses ressources naturelles qui figurent parmi les plus importantes et les plus diversifiées du continent. Le pays dispose, en outre, d’une main d’œuvre jeune, abondante et qualifiée. Il jouit, également, d’une condition géostratégique unique au sein du golfe de Guinée qui lui confère le privilège d’avoir accès à un large marché au sein de la CEMAC et de la CEDEAO», a conclu le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Le moins qu’on puisse dire est que les mots du chef du gouvernement camerounais ont atteint leur cible. Le ballet de chefs d’entreprise et d’investisseurs lui sollicitant des audiences, entamé la veille, s’est amplifié après sa brillante intervention. Huawei, Yango, Sea Invest, AGL, MLC et plusieurs autres entreprises sont dans les starting-blocks pour s’installer ou accroître leurs activités au Cameroun.

Une correspondance Stéphane Beti

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :Africa CEO Forumcadre juridiqueCamerounéconomie diversifiéeinvestisseursopportunités d'investissementpartenariat public privépremier ministrestratégie de développement.


À lire aussi